Cannes 2018 : Dora Manticello, figure marseillaise, joue son propre rôle dans "Il se passe quelque chose"

Publié le 11/05/2018 à 14H05
Dora Manticello découvre le Festival de Cannes

Dora Manticello découvre le Festival de Cannes

© France 3/ Culturebox

"Il se passe quelque chose" de la réalisatrice marseillaise Anne Alix a fait l’ouverture le 8 mai du festival ACID, dédié aux films indépendants, à Cannes. Dora Manticello, restauratrice à Martigues, qui joue son propre rôle dans le film, monte les marches pour la première fois et partage son ressenti.

Dora Manticello n’est pas une habituée des tapis rouges, cette restauratrice qui joue dans "Il se passe quelque chose", participe à son premier festival de Cannes, à l'occasion de l'ouverture de l'ACID, qui est dédié aux films indépendants. Figure emblématique de Martigues, elle tient un cabanon appelé "Caravelle" et profite de cette expérience exceptionnelle.

Reportage de V.Smadja / E.Felix / A.Chardon

https://videos.francetv.fr/video/NI_1233301@Culture

A l’écran, elle joue son propre rôle de restauratrice, tandis que ses fils, Alexandre et Angelo, serveur et chanteur lyrique dans la vie, sont aussi à l’affiche du film. Cannes est une expérience inédite, qu’ils ont décidé de partager en famille. 

C’est la première fois de ma vie que je mets une robe

Dora Manticello
Dora Manticello est à la fois fière et émue d’être à Cannes. Il y a vingt ans, elle avait promis à sa grand-mère de lui faire monter les marches. Aujourd’hui elle a tenu sa promesse en emmenant une photo de son aïeule avec elle. 
La photo de la grand-mère de Dora, qu'elle a emportée à Cannes 

La photo de la grand-mère de Dora, qu'elle a emportée à Cannes 

© France 3/ Culturebox
"Il se passe quelque chose" est le premier long métrage de la réalisatrice Anne Alix ; il ouvre le festival ACID, dédié aux films indépendants, à Cannes. Présenté comme un "road-movie féminin", l’action se déroule en Provence et raconte la rencontre d'Irma, une femme un peu perdue, et de Dolorès, qui doit rédiger un guide touristique gay-friendly. Le duo se lance alors dans un voyage initiatique provençal.
Sortie dans les salles au mois d’août 2018.