Eden-théâtre de La Ciotat : l'histoire mouvementée du plus vieux cinéma du monde

Par C.Frühauf, T.Souman @Culturebox
Mis à jour le 20/04/2018 à 14H51, publié le 20/04/2018 à 14H48
Photo prise lors de la réouverture du cinéma en 2013

Photo prise lors de la réouverture du cinéma en 2013

© Pierre ROBERT / Maxppp/MAXPPP

L’Eden-théâtre de La Ciotat a été le lieu de la séance originelle de cinéma payant en 1899, avec la projection de l’un des premiers films tournés par les Frères Lumière "L’arrivée d’un train en gare de La Ciotat". Après avoir connu un certain âge d'or, le cinéma est resté fermé pendant trente ans. Restauré grâce à la mobilisation de passionnés et de stars, il est classé monument historique.

L’affiche précieusement conservée de la séance de mars 1899 fait de l’Eden la plus ancienne salle de cinéma au monde encore en activité. Cet établissement à l’histoire mouvementée a pourtant été contraint de fermer ses portes pendant de nombreuses années.

Reportage de T.Souman, A.Bouleis, C.La Rocca, N.Thévenot pour France 2

https://videos.francetv.fr/video/NI_1220877@Culture

Un lieu mythique

Face au port de La Ciotat, se dresse le mythique cinéma, l'Eden-théâtre peut se vanter d’être "la plus ancienne des salles obscures", car il a été le lieu de la première séance commerciale de cinéma. En été 1895, alors qu’il vient de déposer le brevet de l’invention du Cinématographe et de tourner à Lyon "La sortie des usines Lumière", premier film de l’histoire du cinéma, Louis Lumière profite de de ses vacances à La Ciotat pour tourner une dizaine de films. Parmi eux, "L’arrivée d’un train en gare de La Ciotat", sera projeté en mars 1899 devant 250 spectateurs. La séance provoque la panique dans l’assemblée non-habituée à voir une image s’animer, et qui a l’impression que la locomotive lui fonce dessus. 

Une histoire tourmentée

Pendant près d’un siècle, ce petit théâtre à l’italienne rassemble les foules avec des projections, des spectacles ou encore des galas. Mais en décembre 1982, le gérant de l’Eden est tué lors d’un cambriolage, laissant le cinéma orphelin. La salle, fermée pendant trente ans, est rachetée par la mairie, puis classée monument historique en 1996, ce qui assure sa sauvegarde. En 2002, acteurs et habitants se mobilisent pour sortir la salle de son délabrement, avec l’action "1 euro pour l’Eden". Interrogée en 2002, l’actrice Claudia Cardinale confiait pourquoi il est important de conserver ce lieu : 

c’est extraordinaire, on ne peut pas oublier, c’est le plus vieux du monde

Claudia Cardinale
La façade du cinéma, donnant sur le port de La Ciotat

La façade du cinéma, donnant sur le port de La Ciotat

© France 3/ Culturebox


Le cinéma restauré, rouvre en 2013, il est géré par l’association les Lumières de l’Eden et axé sur une programmation art et essai. La séance à 7,50 euros n’est pas chère compte tenu du cadre exceptionnel de la salle, qui peut être visitée entre deux films. Les projections sont souvent suivies  d’un moment d’échange ou d’un atelier, qui contribuent à l’identité de ce cinéma pas comme les autres, dans lequel les familles aiment se retrouver. 

L'affiche de la première séance au cinéma l'Eden, en 1899

L'affiche de la première séance au cinéma l'Eden, en 1899

© France 3/ Culturebox

Depuis sa réouverture la salle rencontre un vif succès, elle a doublé sa fréquentation et a reçu 25 000 spectateurs en 2017. Elle est redevenue un lieu de choix pour le cinéma, très apprécié des habitants.