"Du cinéma plein les yeux", la Cinémathèque de Toulouse expose ses trésors

Par @Culturebox
Publié le 04/02/2014 à 17H38
Des affiches peintes à la main par André Azaïs, comme ici celle de "Peau d'Ane" de Jacques Demy en 1970.

Des affiches peintes à la main par André Azaïs, comme ici celle de "Peau d'Ane" de Jacques Demy en 1970.

© France 3 / Culturebox

La Cinémathèque de Toulouse célèbre cette année ses cinquante ans. L'occasion de découvrir les trésors que recèlent ses collections. A l'espace Bazacle jusqu'au 27 avril, le public peut ainsi admirer une vingtaine d'affiches peintes à la main par le peintre André Azaïs dans les années 60 et 70. Des affiches qui ornaient le fronton de l'un des plus grands cinémas de la ville aujourd'hui disparu.

Reportage :  S. Bousquet / T. Villéger / M. Delaunay / O. Cabanis

https://videos.francetv.fr/video/NI_141955@Culture

"Du cinéma plein les yeux", c'est le titre de cette exposition organisée par la Cinémathèque de Toulouse à l'occasion de son cinquantième anniversaire. Et c'est vrai que la vingtaine d'affiches exposée pour la première fois au public, offre une plongée nostalgique dans le cinéma des années 60 et 70. A l'époque, les cinémas n'avaient qu'une salle et le film hebdomadaire était un véritable événement. Un événement à la hauteur des affiches qui ornaient le fronton des établissements. Peintes à la main, chaque pièce unique était le regard de l'artiste sur le film. André Azaïs était un maître du genre. Il a peint des centaines d'affiches pour les cinémas toulousains dont le Royal, magnifique salle de 1200 places qui fermera ses portes en 1977. 

"Du cinéma plein les yeux" à l'Espace Bazacle, 11 quai Saint-Pierre à Toulouse. Entrée gratuite.