Mélanie Laurent présente son film américain à Deauville : "J'avais un grand fantasme d'aller filmer les Etats-Unis"

Par @Culturebox
Mis à jour le 02/09/2018 à 19H29, publié le 02/09/2018 à 13H10
L'actrice et réalisatrice Mélanie Laurent présentait à Deauville son premier film réalisé outre-Atlantique, "Galveston".

L'actrice et réalisatrice Mélanie Laurent présentait à Deauville son premier film réalisé outre-Atlantique, "Galveston".

© PHOTOPQR/OUEST FRANCE/MAXPPP

C’est en tant que réalisatrice que Mélanie Laurent est venue à Deauville avec son premier long métrage réalisé outre-Atlantique, "Galveston", adaptation du roman éponyme de Nic Pizzolato qui signe le scénario. Invitée de France 3, Mélanie Laurent est revenu sur cette expérience américaine.

Elle rêvait depuis longtemps d’aller tourner aux Etats-Unis. Une opportunité que lui ont offert des producteurs américains avec ce film dit "de commande", adaptation d’un best-seller de Nic Pizzolato.  Mais Mélanie Laurent a découvert une autre manière de faire du cinéma, un autre fonctionnement auquel elle a dû s’adapter.

Et même se battre dit-elle, pour imposer certains de ces choix. Car dans ce genre d’exercice, le réalisateur n’a que rarement son mot à dire face aux producteurs. Un choc culturel pour les cinéastes étrangers habitués à beaucoup plus de liberté. Mélanie Laurent revient également sur le rythme de travail, plutôt soutenu, avec des journées de 14 heures et un temps de tournage bien plus court que sur une production française.

Entretien : Sandrine Aramon

Avant Mélanie Laurent, le 44e festival du cinéma américain de Deauville avait démarré vendredi soir par un hommage à l'acteur australien Jason Clarke, à l'affiche du film d'ouverture  "Le secret des Kennedy" de John Curran, dans lequel il incarne Ted Kennedy et qui revient sur l'accident de voiture de 1969 dans laquelle mourut, parce que le sénateur ne se précipita pas pour la sauver, Mary Joe Kopechne, ancienne directrice de campagne de son frère John. Un drame qui mit fin aux chances de Ted Kennedy d'accéder à la Maison blanche.

Reportage : S. Gorny / N. Berthier / R. Torregrosa / O. Pergament