Cinemed fait aussi la fête aux "Talents en court" grâce au Comedy Club de Djamel

Par @Culturebox
Mis à jour le 30/10/2015 à 10H25, publié le 30/10/2015 à 08H34
La sélection "Talents en court" parrainée par Djamel Debbouze présent quatre films à Cinemed

La sélection "Talents en court" parrainée par Djamel Debbouze présent quatre films à Cinemed

© France 3 / Culturebox

Jusqu'au 31 octobre 2015, Cinemed, le grand rendez-vous du cinéma méditerranéen présente à Montpellier plus de 100 films. La programmation pointue et éclectique offre un panorama complet de l'histoire, l'actualité et la culture méditerranéenne. Le festival met aussi en valeur les nouveaux talents grâce au Comedy Club que parraine Djamel Debbouze.

Avec 194 films, courts-métrages compris, Christophe Leparc de Cinemed a choisi de "traiter à égalité avec les longs". La section courts-métrages du festival constitue donc une part importante de la programmation et, nouveauté cette année, le partenariat avec Talents en courts du Comedy Club de Jamel Debbouze propose des créations toutes fraiches. "C'est ce qui m'anime le plus, d'avoir affaire à des jeunes gens comme ça, qui sortent du sol et qui veulent parler à la terre entière", souligne le comédien dénicheur de pépites. 

Reportage : J.M. Escafre / G. Spica / F. Paul-Paslier

https://videos.francetv.fr/video/NI_537696@Culture

Encourager  la transmission d’expériences

Parmi les jeunes pousses, quatre films ont été sélectionnés dont "Allée-Cocos" réalisé par Elsa Dahmani, la fille de Tony Gatlif. Si le maitre du cinéma gitan lui a transmis la passion du cinéma, c'est toute seule que la jeune femme s'est débrouillée. Elle a naturellement fait appel aux Talents en courts : "C'est un dispositif qui permet de parler de son film devant des professionnels et de rencontrer des scénaristes qui nous donnent des conseils".
"Allée Cocos" d'Elsa Dahmani

"Allée Cocos" d'Elsa Dahmani

© DR / Aquarium

Faciliter les opportunités de rencontres avec des professionnels

Aider les aspirants cinéastes issus des minorités, c'est aussi la mission de l'association depuis 2013. Nora El Hourch, projette à Cinemed "Quelques secondes", le quotidien de cinq jeunes filles qui vivent dans un foyer d'insertion sociale à Paris. Ce premier court a été réalisé avec les moyens du bord : "Il faut aussi s'en sortir sans financements, et j'ai quand même fait mon film grâce à deux productrices qui m'ont accompagnée. On a réussi a faire le projet sans budget et en très peu de jours", raconte la jeune femme dont le film a déjà été projeté à la Quinzaine des Réalisateurs de Cannes.
"Quelques secondes" de  Nora El Hourch

"Quelques secondes" de  Nora El Hourch

© DR / Maja Films

Cinemed au Corum de Montpellier du 24 au 31 octobre 2015
-> France Télévisions soutient Talents en Court