Au Max Linder, l'hommage à Danielle Darrieux de trois générations d'actrices

Par @Culturebox
Publié le 10/04/2018 à 09H23
Danielle Darrieux dans "Occupe-toi d'Amélie", de Claude Autant Lara, 1949, l'un des premiers grands films avec la comédienne en tête d'affiche. 

Danielle Darrieux dans "Occupe-toi d'Amélie", de Claude Autant Lara, 1949, l'un des premiers grands films avec la comédienne en tête d'affiche. 

© Lux Compagnie Cinematographique / Collection ChristopheL / AFP

Trois générations d'actrices dont Mylène Demongeot, Nathalie Baye, Sylvie Vartan et Ludivine Sagnier, ont participé lundi soir à Paris à un hommage à Danielle Darrieux disparue en octobre à l'âge de 100 ans.

"Danielle Darrieux m'a offert un souvenir merveilleux : j'ai tourné à ses côtés mon premier film. Elle a été ma mère au cinéma" (Dans "Patate"de Robert Thomas, en 1964), a confié à l'AFP Sylvie Vartan. "Danielle était une actrice merveilleuse, très généreuse et réconfortante pour la débutante que j'étais."

"Une admiration sans borne"

Saluant "une immense actrice", Nathalie Baye ressent pour sa part "une admiration sans borne" pour Danielle Darrieux qui a joué également sa mère dans "Une vie à t'attendre" de Thiery Klifa (2004). Lors de cet hommage, le film "Occupe-toi d'Amélie" de Claude Autant-Lara inspiré de la pièce de Georges Feydeau, l'un des premiers grands films avec la comédienne en tête d'affiche, a été projeté.
Organisée par le Centre national du cinéma avec le concours de l'Institut national de l'Audiovisuel, cette soirée animée par le journaliste Henry-Jean Servat et le producteur Dominique Besnehard, et qui avait pour cadre le cinéma Max Linder, a réuni la "famille du cinéma" de Danielle Darrieux.

Une carrière d'une longévité exceptionnelle

Robert Hossein, Candice Patou et Evelyne Buyle se trouvaient également au côté de Jacques Jenvrin, dernier compagnon de l'actrice, l'une des plus grandes gloires du cinéma français avec 100 films en 80 ans de carrière sous la direction des plus grands cinéastes depuis Max Ophuls.

Actrice légendaire, Danielle Darrieux, inoubliable "Madame de..." à la carrière d'une longévité exceptionnelle, est décédée le 17 octobre à son domicile de Bois-le-Roi (Eure).

Née le 1er mai 1917 à Bordeaux, Danielle Darrieux tourne à 14 ans son premier film, "Le Bal". En 1967, Jacques Demy lui a donné le rôle de la mère de Catherine Deneuve et Françoise Dorléac dans "Les Demoiselles de Rochefort" (1967). "Je suis née le jour même où partout en France on vend du muguet", s'amusait Danielle Darrieux, qui avait fêté ses 100 ans le 1er mai 2017.