Le pape François au coeur d'un documentaire de Wim Wenders

Par @Culturebox
Publié le 15/02/2018 à 11H35
La pape François en recueillement à Yad Vashem, mémorial de l'Holocauste à Jérusalem, en mai 2014.

La pape François en recueillement à Yad Vashem, mémorial de l'Holocauste à Jérusalem, en mai 2014.

© GALI TIBBON / AFP

Le pape François est le sujet d'un documentaire du célèbre réalisateur allemand Wim Wenders qui sortira en mai aux Etats-Unis. Dans "Pope Francis - A Man of His Word", film autorisé et même co-produit par le Vatican et pour lequel Wenders a donc eu un accès inédit au Saint-Siège, le pape parle de thèmes d'actualité comme l'immigration, mais aussi de l'univers et de la vie en général.

Ecrit et réalisé par le trois fois nommé aux Oscars Wim Wenders ("Paris, Texas", "Buena Vista Social Club", "Les ailes du désir"...), "Pope Francis - A Man of His Word", sortira aux Etats-Unis le 18 mai, d'après un communiqué de Focus Features.

Accès inédit au Saint-Siège

Dans ce documentaire qui a reçu l'aval du Vatican et un accès inédit au Saint-Siège pour un cinéaste, le pape s'adresse directement au public pour parler d'immigration, d'écologie, d'inégalités de richesse et du rôle de la famille. "Acceptant les questions de gens venus de tous horizons, le pape François répond aux agriculteurs et ouvriers, aux réfugiés, enfants, aux personnes âgées, aux prisonniers", ajoute le communiqué.
Wim Wenders en septembre 2017 lors du festival du film de San Sebastian.

Wim Wenders en septembre 2017 lors du festival du film de San Sebastian.

© Juan Herrero/EFE/SIPA
Le documentaire montre le souverain pontife de 81 ans arpenter la planète, avec des images d'archives de ses interventions aux Nations unies, au Congrès américain ou à Yad Vashem, le centre dédié à la mémoire de l'Holocauste à Jérusalem.

Parole "directe" et "spontanée"

"Le pape François est un exemple vivant d'un homme qui tient sa parole. Dans notre film il parle directement au spectateur, très honnêtement et spontanément", avait souligné Wim Wenders au moment où son projet avait été pour la première fois dévoilé l'an dernier.

L'ancien archevêque de Buenos Aires, né Jorge Mario Bergoglio dans la capitale argentine en décembre 1936 dans un milieu modeste, est devenu le premier chef latino-américain de l'Eglise catholique, forte de 1,2 milliard de fidèles. Il a fait ses débuts sur le grand écran l'an dernier, en se jouant lui-même avec une apparition dans le film d'aventures pour enfants en anglais "Beyond the Sun".