"Au royaume des singes" : les animaux, superstars du grand écran

Par @Culturebox
Mis à jour le 11/11/2015 à 10H00, publié le 08/11/2015 à 11H10
La réalisation du film "Au royaume des singes" a nécessité plus de deux ans de travail.

La réalisation du film "Au royaume des singes" a nécessité plus de deux ans de travail.

© Disney

"Au royaume des singes", le 10e film du label Disney Nature, sort le 11 novembre au cinéma. Après le grizzly et les chimpanzés, c’est au tour des macaques à toque de devenir les stars des écrans. Désormais, ces longs-métrages animaliers sont conçus davantage comme des films d’aventure que comme des documentaires. Reste que "diriger" des animaux demande toujours patience... et ingéniosité.

Cette nouvelle production signée Disney Nature nous emmène au cœur de la jungle du Sri Lanka en compagnie des macaques à toque, une espèce dans laquelle la hiérarchie sociale est très forte. "Au royaume des singes" retrace l’ascension et les péripéties d’une jeune maman prénommée Maya (voir la critique de Camille Boudin).

Le film a nécessité deux ans de travail. Avant même de commencer le tournage, il a fallu localiser les macaques à toque, une espèce difficile à observer, puis se faire accepter par eux. L’équipe du film a, ensuite, passé plusieurs semaines avec deux primatologues, Le Dr Wolfgang Dittus et Jane Goodall, pour choisir les animaux qui allaient devenir les personnages principaux du film. Quant au tournage, il a été éprouvant : plus de 1000 jours passés sur place, dans la forêt sri-lankaise, six jours sur sept à raison de 14 heures par jour pour filmer les animaux dans leur milieu naturel.

Reportage : S. Sadone / A. Guille-Epée / A. Darrigrand / O. Sauvayre

https://videos.francetv.fr/video/NI_546104@Culture

Mark Linfield, l’un des réalisateurs du film (avec Alastair Fothergill) est habitué à ce long processus. Zoologue de formation, il filme les animaux du monde entier depuis les années 90. "Au royaume des singes" est son troisième film avec Disney Nature. "Les singes" dit-il, "sont les meilleurs personnages que j’ai rencontrés. Ils sont facilement identifiables à des humains par les émotions qu’ils expriment, et leur vie n’est pas si différente de la nôtre, ils dégagent en plus beaucoup de joie. Les singes ont vraiment des personnalités très particulières".

Le "filon" des films animaliers pour le grand écran n'est pas prêt de se tarir. Disney Nature a, en effet, annoncé que quatre projets de longs-métrages étaient actuellement en tournage dans le monde. Le but est de sortir un documentaire par an jusqu'en 2020.