Décors, fiscalité : les raisons du coup de foudre de Bollywood pour la France

Par J.M.Ogier, V.Gaget @Culturebox
Mis à jour le 12/03/2018 à 16H57, publié le 10/03/2018 à 11H18
"Bekifre" film indien entièrement tourné en France

"Bekifre" film indien entièrement tourné en France

© France 3 / Culturebox / capture d'écran

La France a la cote auprès des réalisateurs indiens. Ces dernières années, plusieurs productions ont installé leurs caméras dans des hauts lieux touristiques de notre pays : Paris, Chambord ou la Corse. Outre l'aspect visuel, ce qui intéresse aussi les producteurs indiens ce sont les conditions fiscales qui leur sont offertes ici.

Des ballets endiablés au pied du Sacré Coeur, une romance sur les toits de l'Opéra de Paris avec la Tour Eiffel en arrière plan, un film d'action avec... Chambord pour décor. La France et ses trésors historiques et touristiques inspirent de plus en plus les réalisateurs du pays de Gandhi.
Ces trois dernières années, une dizaine de films indiens ont eu pour décor des sites emblématiques de notre pays. "Befikre" réalisé en 2016 a même été entièrement tourné ici notamment à Paris et sur la Côte d'Azur. A chaque fois des équipes importantes (70 personnes à Chambord) font le déplacement. Tout le tissu économique local en profite: hôtels, restaurants, commerces...Gokul, réalisateur du film "Yunga" a visité pendant son repérage de nombreux sites, mais il a eu un coup de foudre pour Chambord.

Reportage V. Gaget / S. Gorny / N. Héraud / N. Bertrand / L. Guenier / P. Lepais / A. Delcourt / O. Dumont / O. Bernholc

Un système fiscal attractif

Sensibles aux décors prestigieux qu'ils choisissent, les producteurs indiens ne sont pas insensibles aux sirènes fiscales locales.Cinq jours de tournage en France déclenchent pour les productions étrangères un crédit d'impôt intéressant. Valérie Lépine Karnik, déléguée générale de Film France qui est chargé de la promotion de ces tournages explique : "Les économies dont peuvent bénéficier ces productions sont de l'ordre de 30% sur les dépenses engagées sur le territoire français". Les productions indiennes dépensent entre 2,5 et 6 millions d'euros pendant les tournages, tout le monde est gagnant. Pour encourager les tournages étrangers, des bureaux décentralisés existent sur tout le territoire français. Ils accompagnent les équipes, organisent des tours de repérage, facilitent les démarches administratives et tentent d'anticiper les besoins. 

Une formidable vitrine pour la France

Quand on sait que plus de 14 millions d'Indiens vont au cinéma chaque jour, les films tournés en France constituent une formidable publicité. Pour preuve, le film "Tamasha" en partie tourné à Bastia, en Corse. Depuis sa sortie en 2015, l'Institut français en Inde estime que le nombre de touristes indiens qui se sont rendus sur l'ïle de Beauté a augmenté de 30%.