Décès de l'actrice et chanteuse Chadia, icône de l'âge d'or du cinéma égyptien

Par @Culturebox
Publié le 29/11/2017 à 11H24
L'actrice Chadia en 1947

L'actrice Chadia en 1947

© AFP

L'actrice et chanteuse égyptienne Chadia, grande vedette du cinéma égyptien et icône dans le monde arabe, est décédée à l'âge de 86 ans, a annoncé le 28 novembre la presse égyptienne. Chadia s'était aussi fait un nom grâce à ses participations dans des comédies musicales.

Chadia luttait contre la maladie et était tombée dans le coma à la suite d'une hémorragie cérébrale.

Des rôles de jeune femme effrontée

Née au Caire en 1931 et surnommée la "vilaine fille du cinéma égyptien", Fatima Shaker de son vrai nom, était devenue une icône en incarnant des rôles de jeunes effrontées, bousculant les traditions.

Grande vedette de l'âge d'or du cinéma égyptien des années 1950-1970, Chadia a joué dans une centaine de films dont "Zouga 13" (La 13e femme), "Marati Moudir Aam" (Ma femme est directeur général) ou encore "Shi Min El Khouf" (Un peu de peur).
Wife # 13 Song

Chanteuse

Donnant volontiers de la voix (son nom de scène signifie celle qui chante), Chadia s'était aussi fait un nom grâce à ses participations dans des comédies musicales alors en plein essor.

Son célèbre hymne patriotique "Ya Habebty Ya Masr" (Oh Egypte ma chérie), était devenu un des chants de la révolution de janvier 2011 qui mit fin à la dictature de Hosni Moubarak dans le cadre des Printemps arabes. Elle avait arrêté de tourner dans les années 1980.