"Senses", le quotidien de quatre Japonaises décliné en série

Mis à jour le 02/05/2018 à 12H27, publié le 02/05/2018 à 09H37
"Senses 1&2" de Ryusuke Hamaguchi

"Senses 1&2" de Ryusuke Hamaguchi

© Art House

Avant de présenter à Cannes son nouveau film (Asako I & II), le Japonais Ryusuke Hamaguchi arrive sur les écrans français avec un long film intimiste que son distributeur a choisi de présenter sous la forme de cinq épisodes, que le public découvrira en trois séances successives programmées en ce mois de mai… Une plongée subtile dans la société japonaise, en particulier les rapports hommes-femmes.

La note Culturebox

4
4/5
"La première série au cinéma" scande l’affiche du film ! Pas de méprise, on est ici très loin de l’univers des séries trépidantes de Netflix, gros budgets, montages haletants et rebondissements calibrés. "Senses" est avant tout un (très) long film qu'on nous suggère ici de découvrir en épisodes, et c’est un joli choix. Car ce format de diffusion n'altère en rien l’esprit d’une réalisation très intime, qui prend son temps. Le temps, Ryusuke Hamaguchi aime jouer avec et refuse de s'imposer des limites. En 2012, son "Intimacies" (non sorti en France) dépassait déjà allègrement les quatre heures. 
L'aventure de "Senses" a démarré il y a quatre ans, lors d'un atelier d'improvisation à Kobe, organisé autour d'une thématique : "comment pouvons-nous mieux nous écouter les uns les autres ?". Un travail de recherche qui accouché de plusieurs options scénaristiques et à l'identification de quatre profils principaux : des femmes japonaises proches de la quarantaine, toutes porteuses d'une interrogation forte sur leur place dans le "cocon" de la société nippone, et notamment leurs rapports avec les hommes. 
"Senses 1&2" de Ryusuke Hamaguchi. © Art House
Plongée intime dans le Japon d'aujourd'hui, "Senses" offre une beauté aride... qui se mérite. Statique, esthétique mais bien peu spectaculaire, le film creuse son sillon autour de la parole et du non-dit. Autour d’une table. Dans un bar, une cuisine ou une salle de conférence. Le temps passe, chacun se dévoile doucement sans éclats de voix mais pas sans intensité dramatique. Les quatre comédiennes principales sont des débutantes qui s'approprient incroyablement leurs personnages. Elles portent en elles, de façon différente, une envie d’émancipation, de prise de distance avec les carcans et les codes. Derrière des attitudes polies voire policées, c'est la liberté qui bouillonne. 
"Senses 1&2" de Ryusuke Hamaguchi - © Art House

LA FICHE

Genre : Drame
Réalisateur : Ryusuke Hamaguchi
Pays : Japon
Acteurs : Sachie Tanaka, Hazuki Kikuchi, Maiko Mihara et Rira Kawumura
Senses 1&2
Durée :
 2h19
Sortie : 2 mai 2018

Senses 3&4
Durée :
 1h25
Sortie : 9 mai 2018

Senses 5
Durée :
 1h15
Sortie : 16 mai 2018

Synopsis : A Kobe, au Japon, quatre femmes partagent une amitié sans faille. Du moins le croient-elles : quand l’une d’elles disparaît du jour au lendemain, l’équilibre du groupe vacille. Chacune ouvre alors les yeux sur sa propre vie et comprend qu’il est temps d'écouter ses émotions et celles des autres…