"Papa ou maman" : le drôle de divorce de Marina Foïs et Laurent Lafitte

Par @Culturebox Journaliste, responsable de la rubrique Cinéma de Culturebox
Publié le 02/02/2015 à 16H15
Mariba Foïs et Laurent Lafitte dans "Papa ou maman" de Martin Bourboulon

Mariba Foïs et Laurent Lafitte dans "Papa ou maman" de Martin Bourboulon

© Thibault Grabherr

Premier film de Martin Bourbelon, "Papa ou Maman" est servi par un beau couple d'acteurs : Marina Foïs et Laurent Lafitte. Tous deux fonctionnent à merveille dans une comédie originale qui prend à contre-pied un fait de société courant, la dispute entre père et mère pour la garde des enfants lors d'un divorce. Ici, ils vont tout faire pour y réchapper. Bien vu.

La note Culturebox
3 / 5                  ★★★☆☆

De  Martin Bourboulon (France), avec : Marina Foïs, Laurent Lafitte, Alexandre Desrousseaux, Anna Lemarchand, Achille Potier, Judith El Zein, Michaël Abiteboul, Vanessa Guide, Michel Vuillermoz - 1h25 - Sortie : 4 février 2015

Synopsis : Florence et Vincent Leroy ont tout réussi. Leurs métiers, leur mariage, leurs enfants. Et aujourd’hui, c’est leur divorce qu’ils veulent réussir. Mais quand ils reçoivent simultanément la promotion dont ils ont toujours rêvée, leur vie de couple vire au cauchemar. Dès lors, plus de quartier, les ex-époux modèles se déclarent la guerre : ils vont tout faire pour NE PAS avoir la garde des enfants. 
Papa ou maman : la bande-annonce

Déclaration de guerre

La mise en situation de l'intrigue est bien amenée, avec ce couple habitant la Normandie, elle et lui passionnés par leur travail, la première chef de chantier, le second obstétricien. Vincent est libéré de sa fonction dans l'hôpital où il pratique pour partir comme humanitaire à Haïti, ce qu'il attend depuis des mois. Jusqu'ici tout va bien. Mais Florence se voit nommée à la tête d'un chantier au Danemark à la même période. Que faire alors de leurs trois enfants ? Leur lutte intestine va les décider à divorcer et à batailler pour convaincre leur progéniture de vouloir rester avec l'autre.

Commence une véritable guerre, chacun inventant des situations pour les dégoûter d'eux-mêmes. Tout y passe : assaisonnement au liquide vaisselle dans les pâtes, location d'une nouvelle maison, une bicoque, entre une ligne de chemin de fer et une autoroute, violente bataille de flashball risquée, incruste honteuse dans une boum…Tout est bon pour remporter ce qui-perd-gagne, générateur de gags à répétition.

Achille Potier, Alexandre Desrousseaux et Anna Lemarchand, face à Laurent Lafitte et Marina Foïs dans "Papa ou maman" de Martin Bourboulon

Achille Potier, Alexandre Desrousseaux et Anna Lemarchand, face à Laurent Lafitte et Marina Foïs dans "Papa ou maman" de Martin Bourboulon

© Thibault Grabherr
Rythme évolutif

Si Martin Bourbelon tourne un sujet original et non une adaptation, il n'aura fallu pas moins de trois scénaristes et dialoguistes pour arriver à ses fins. Ecriture à laquelle il n'a d'ailleurs pas participé, ce qui est  rare dans ce type de projet, et loin d'être un mal, dans un paysage cinématographique français où domine abusivement la politique des auteurs. Il se rattrape dans une réalisation soignée et un montage serré qui donne tout le rythme nécessaire à une bonne comédie.

https://videos.francetv.fr/video/NI_155153@Culture

Marina Foïs et Laurent Lafitte excellent dans leur rôle, sans en faire trop à aucun moment, alors que leurs enfants insupportables, sont interprétés par trois jeunes comédiens tout à fait à leur place. Espérons pour eux qu'il s'agit de rôles de composition… Le scénario laisse une bonne part à l'évolution des personnages, d'abord aimants, puis haineux, embarrassés pour annoncer leur divorce aux enfants, puis embarqués dans un conflit de plus en plus physique, jusqu'à une montée en puissance qui va les dépasser. Comédie de mœurs décalée, "Papa ou maman" est de bon augure pour Martin Bourbelon qui a remporté le Prix du public au Festival de comédie de l'Alpe d'Huez.