"Pacific Rim Uprising", blockbuster qui sort l'artillerie lourde

Mis à jour le 20/03/2018 à 20H03, publié le 20/03/2018 à 19H16
"Pacific Rim Uprising" de Steven S. DeKnight

"Pacific Rim Uprising" de Steven S. DeKnight

© Universal Pictures International France

Suite de "Pacific Rim" (2013) de Guillermo del Toro ("La Forme de l’eau") "Pacific Rim Uprising" reprend le concept alliant des robots géants rappelant les "Transformers" aux grands monstres destructeurs japonais (Kaijù eiga) du type Godzilla. Le réalisateur passe le relais à Steven S. DeKnight qui vient des séries TV et s’avère un technicien hors pair à défaut de se révéler comme auteur.

La note Culturebox

3
3/5

Plein les mirettes

A l’issue du premier film, les hommes avaient vaincu les monstres géants (Kaijù) grâce à des robots gigantesques, les Jeager, conduits par un duo de pilotes en symbiose mentale. Depuis, des geeks ont construit leurs propres Jeagers, jusqu’à ce que l’un d’eux s’allie aux Kaijù, et relance la guerre des monstres. Le film ne brille pas par son intrigue mais s’avère un formidable spectacle visuel dominé par des effets spéciaux ébouriffants.
"Pacific Rim Uprising" : la bande annonce
Le scénario tente bien de creuser le personnage principal de Jake (John Boyega), dont le père s’est "sacrifié pour sauver le monde", et celui de la jeune génie Amara (Cailee Spaeny), mais l’on ne dépasse guère les valeurs d’héroïsme propres aux fondamentaux hollywoodiens. Le scénario importe peu en fait et n’est qu’un prétexte à un déluge d’effets spéciaux très spectaculaires. C’est dire si l’on s’en prend plein les mirettes et les oreilles…

Légèreté de mise

Comme dans un film de Rolland Emmerich ("Independence Day"), les forces de destruction massives, qui rasent des centaines d’immeubles de mégapoles telles Tokyo, ne font aucune victime à l’écran. Mais où sont ces gens ? On ne peut pas non plus déceler un sous-texte dans le script comme c’est parfois le cas dans les films de super-héros Marvel, pas plus d’humour. Mais une certaine légèreté est de mise, à l’adresse d’un public adolescent et de jeunes adultes avides d’images inédites. Et de ce point de vue le film parvient à ses fins.
"Pacific Rim Uprising" de Steven S. DeKnight

"Pacific Rim Uprising" de Steven S. DeKnight

© Universal Pictures International France
Il ne faut pas bouder son plaisir quand on est sensible au soin apporté à une telle conception visuelle et à sa réalisation. On peut toutefois regretter qu’elles ne soient mises au profit d’un scénario plus mature, ce qui, après tout, ne coûterait pas plus cher.
Jing Tian dans "Pacific Rim Uprising" de Steven S. DeKnight

Jing Tian dans "Pacific Rim Uprising" de Steven S. DeKnight

© Universal Pictures International France

LA FICHE

Genre : Science-fiction
Réalisateur : Steven S. DeKnight
Pays : Etats-Unis
Acteurs :  John Boyega, Scott Eastwood, Jing Tian, Cailee Spaeny, Rinko Kikuchi, Adria Arjona, Burn Gorman, Charlie Day
Durée : 1h52
Sortie : 21 mars 2018

Synopsis : Le conflit planétaire qui oppose les Kaiju, créatures extraterrestres, aux Jaegers, robots géants pilotés par des humains, n’était que la première vague d’une attaque massive contre l’Humanité.
Jake Pentecost, un jeune pilote de Jaeger prometteur dont le célèbre père a sacrifié sa vie pour sauver l’Humanité des monstrueux Kaiju a depuis abandonné son entraînement et s’est retrouvé pris dans l’engrenage du milieu criminel.
Mais lorsqu’une menace, encore plus irrésistible que la précédente, se répand dans les villes et met le monde à feu et à sang, Jake obtient une dernière chance de perpétuer la légende de son père aux côtés de sa sœur, Mako Mori – qui guide une courageuse génération de pilotes ayant grandi dans l’ombre de la guerre. Alors qu’ils sont en quête de justice pour leurs camarades tombés au combat, leur unique espoir est de s’allier dans un soulèvement général contre la menace des Kaiju. Jake est rejoint par son rival, le talentueux pilote Lambert et par Amara, une hackeuse de Jaeger âgée de 15 ans, les héros du Corps de Défense du Pan Pacific devenant la seule famille qui lui reste.
S’alliant pour devenir la plus grande force de défense que la Terre n’ait jamais connue, ils vont paver un chemin vers une extraordinaire nouvelle aventure.