"Ouragan" : petit zéphire deviendra grand

Par @Culturebox Journaliste, responsable de la rubrique Cinéma de Culturebox
Mis à jour le 08/06/2016 à 11H28, publié le 07/06/2016 à 12H22
"Ouragan" de Cyril Barbançon, Andy Byatt et Jacqueline Farmer

"Ouragan" de Cyril Barbançon, Andy Byatt et Jacqueline Farmer

© Océan Films

La vague de la 3D s'est trouvée une niche inattendue dans le documentaire. Après "La Grotte des rêves perdus" (2010) de Werner Herzog, sur la grotte Chauvet, et "Pina" (2011) de Wim Wenders, sur la chorégraphe Pina Bausch, "Ouragan" de Cyril Barbançon, Andy Byatt et Jacqueline Farmer utilise le procédé. L'histoire d'un petit vent, né en Afrique, devenu une énorme dépression, dénommée Lucy.

La note Culturebox

3
3/5

"La Mer et le vent"

Né dans un désert africain, le zéphire va se métamorphoser en une tempête de sable destructrice, puis une dépression, au contact de l'océan Atlantique au large de la côte sénégalaise. Evoluant le long de ses 15.000 kilomètres en une tempête tropicale, Lucy devient un ouragan monstrueux de force 4 dans les Caraïbes, pour ravager Cuba et la Louisiane. Cyril Barbançon, Andy Byatt et Jacqueline Farmer suivent cette évolution avec des images exceptionnelles du phénomène, à la fois sur terre, en mer, mais aussi vu de l’espace et dans les centres d’observations météorologiques dispersés dans le monde.
Ouragan : la bande annonce

Les répercussions humaines de la catastrophe sont privilégiées. Les habitants de villages africains commentent les pertes de leurs biens, tout comme les Cubains ou les Louisianais. Ils constituent une internationale des victimes de la révolte de la nature. Mais ces tragédies humaines participent du cycle de vie de la Terre. Le commentaire insiste sur ce mal pour un bien, indispensable pour la régulation de la planète, appréhendée comme un être vivant. Cette voix off est très incarnée par Romane Bohringer. Sa particularité est de révéler un poème de Victor Hugo, "La Mer et le vent", d’une beauté et modernité inouïes, qui fait parler à la première personne l’ouragan.

"Ouragan" de Cyril Barbançon, Andy Byatt et Jacqueline Farmer

"Ouragan" de Cyril Barbançon, Andy Byatt et Jacqueline Farmer

© Océan Films

Expérience

"Ouragan", réalisé en collaboration avec la NASA et le compositeur Yann Tiersen pour la musique, atteint une rare symbiose entre la science, l’acte humanitaire et la poésie. Le trio de réalisateurs a choisi de filmer en 3D avec les dernières innovations dans ce domaine, entraînant des complications de tournage dues à des conditions extrêmes de prises de vues. Ce relief n’est toutefois pas toujours probant, mais les avis sont partagés sur ce point. Les uns estiment le résultat étonnant, d’autres moins.

Le film n’en reste pas moins une expérience de spectateur à part. Celle-ci se poursuit par ailleurs dans un beau livre, "Ouragan, l’Odyssée d’un vent" (Editions Actes Sud Junior), signé Jacqueline Farmer, Jean Marc Hovasse et Emmanuelle Martin. L’on y retrouve de magnifiques photos et l’intégrale du poème d’Hugo. "Ouragan" est un film courageux, beau et sensible sur un des phénomènes les plus destructeurs de la planète, mais paradoxalement source de vie.

https://videos.francetv.fr/video/NI_732101@Culture

La fiche film
Documentaire de Cyril Barbançon, Andy Byatt et Jacqueline Farmer (France-Belgique)- Durée : 1h23 - Sortie : 8 juin 2016
Synopsis : Le voyage de 15 000 km du phénomène climatique le plus dévastateur sur notre planète : l’ouragan. Force à la fois destructrice et indispensable à l’équilibre de la vie sur Terre. Son existence est brève mais dramatique : né en Afrique, il grandit au-dessus de l’Atlantique et meurt un mois plus tard en Amérique. Les survivants se confient. Leurs vies sont dévastées, jeunes et anciens livrent leurs peurs, et pourtant acceptent leurs pertes. Avec un regard qui passe du divin au terrestre, l’ouragan brise les équilibres, mais il ramène la lumière.