"La Mule" : royal Clint Eastwood de retour devant et derrière la caméra

Mis à jour le 22/01/2019 à 19H57, publié le 22/01/2019 à 18H24
Clint Eastwood devant et derrière la caméra de "La Mule"

Clint Eastwood devant et derrière la caméra de "La Mule"

© 2018 Warner Bros. Entertainment Inc., Imperative Entertainment, LLC, and BRON Creative USA, Corp. All Rights Reserved. / Claire Folger

Après onze ans d’absence à la fois devant et derrière la caméra, Clint Eastwood revient avec la double casquette d’acteur et de réalisateur dans "La Mule". Un thriller dont il a le secret, adapté d’un roman de Sam Dolnick où un pépiniériste à la ruine se reconvertit dans le transport de cocaïne entre le Mexique et les Etats-Unis, au service d’un puissant cartel. Efficace.

La note Culturebox

4
4/5

La classe, toujours la classe

A 88 ans, après une petite baisse de régime avec "Le 15h17 pour Paris" (2018), sur les héros américains qui avaient empêché un attentat dans un train Thalys, Clint Eastwood retrouve du poil de la bête dans "La Mule" que l’on croirait taillé pour lui sur mesure.
"La Mule" : la bande annonce
A près de 90 ans, Earl Stone ne pense qu’à cultiver ses lys pour lesquels il remporte de nombreux prix. Quand sa petite entreprise périclite, quelqu'un lui propose de transporter des colis du Mexique aux Etats-Unis sans qu’il en connaisse la nature. Il s’agit de cocaïne, un cartel ayant flairé chez ce papy rassurant et conducteur invétéré la parfaite "mule" pour faire passer la marchandise à la frontière. Divorcé, mal en famille, Earl transporte des charges de plus en plus importantes, jusqu’à ce que les trafiquants commencent à se méfier de ses incartades et que le DEA (les stups américains) le prenne en chasse.

Un homme entier

"La Mule", sur un canevas de thriller, est prétexte à brosser le portrait d’un homme en rupture de ban avec son ex-femme, sa fille et petite-fille, néanmoins entouré d’amis qui l’apprécient, indépendant, réactionnaire assumé, un rien charmeur et jouisseur. Un personnage qui n’est pas sans rappeler celui déjà incarné et mis en scène par Eastwood dans "Gran Torino" (2008). Les deux sont d’ailleurs des vétérans réclamés de la guerre de Corée.
Dianne Wiest et Clint Eastwood dans "La Mule" de Clint Eastwood 

Dianne Wiest et Clint Eastwood dans "La Mule" de Clint Eastwood 

© 2018 Warner Bros. Entertainment Inc., Imperative Entertainment, LLC, and BRON Creative USA, Corp. All Rights Reserved. / Claire Folger
L’acteur-réalisateur aime toujours autant sa vocation, cela se voit, cela se sent. Au rythme d’un à deux films par an, Clint Eastwood creuse toujours son talent d’interprète et de metteur en scène de facture classique. Explorant le plus souvent des aspects de la société américaine qu’il dénonce, ou dans lesquels il se reconnaît, pas toujours à son avantage, il s’assume totalement, jouant d’une ambiguïté qui reflète paradoxalement son entièreté. Son prochain film prévu d’ici à la fin de l’année, "Impossible Odds", traitera de l’otage en Somalie Jessica Buchanan, membre d’une ONG, détenue 93 jour et libérée par le Seal (unité d'intervention des forces américaines) en 2011.
"La Mule" : l'affiche

"La Mule" : l'affiche

© Warner Bros. France

LA FICHE

Policier / Thriller de Clint Eastwood 
Pays : Etats-Unis
Avec : Clint Eastwood, Bradley Cooper, Laurence Fishburne, Michael Pena, Dianne Wiest, Andy Garcia, Ignacio Serrichio, Alison Eastwood, Taissa Farmoga
Durée : 1h56
Sortie : 23 janvier 2019

Synopsis :À plus de 80 ans, Earl Stone est aux abois. Il est non seulement fauché et seul, mais son entreprise risque d'être saisie. Il accepte alors un boulot qui – en apparence – ne lui demande que de faire le chauffeur. Sauf que, sans le savoir, il s'est engagé à être passeur de drogue pour un cartel mexicain. Extrêmement performant, il transporte des cargaisons de plus en plus importantes. Ce qui pousse les chefs du cartel, toujours méfiants, à lui imposer un "supérieur" chargé de le surveiller. Mais ils ne sont pas les seuls à s'intéresser à lui : l'agent de la DEA Colin Bates est plus qu'intrigué par cette nouvelle "mule". Entre la police, les hommes de main du cartel et les fantômes du passé menaçant de le rattraper, Earl est désormais lancé dans une vertigineuse course contre la montre...