"Chris the Swiss", documentaire sur le tragique destin d'un reporter en Croatie

Par @Culturebox
Journaliste, responsable de la rubrique Cinéma de Culturebox
Publié le 03/10/2018 à 17H00
Christian Würtenberg dit "Chris the Swiss" de Anja Kofmel

Christian Würtenberg dit "Chris the Swiss" de Anja Kofmel

© Urban Distribution

Cela fait 23 ans que la guerre de Croatie ne fait plus parler d’elle. La réalisatrice suisse Anja Kofmel la ravive en exposant l’étrange destinée de son cousin, parti comme reporter à 26 ans pour couvrir le conflit et retrouvé mort en janvier 1992 dans de mystérieuses circonstances. "Chris the Swiss" repose sur une très belle réalisation, mêlant prise de vues réelles et animation.

La note Culturebox

4
4/5

Journaliste devenu mercenaire

"Chris the Swiss", c’est une histoire de famille et le récit d’une guerre européenne qui marqua l’Histoire comme premier conflit sur le continent après la fin de la Seconde Guerre mondiale. La réalisatrice Anja Kofmel avait dix ans quand son cousin est mort. Vingt ans plus tard elle part en Croatie pour élucider son décès, ses motivations à couvrir cette "sale guerre", alors qu’il délaissa sa fonction de journaliste pour intégrer une milice de mercenaires avec lesquels il n’avait rien à voir et encore moins avec cette guerre qui lui échappait.
"Chris the Swiss" : la bande annonce
La Suisse, dont Christian Würtenberg était originaire, n’a jamais reconnu sa mort en tant que journaliste, mais comme mercenaire, puisqu’il portait l’uniforme de son unité quand son cadavre fut découvert. A travers des témoignages de l’époque de ses congénères, et de survivants, Anja Kofmel reconstitue le puzzle de cette guerre complexe qui préluda à la Guerre de Bosnie (1992-1995), mais élabore aussi une thèse sur les motivations obscures qui la gouvernèrent, dont l’Opus Dei ne serait pas absent.
"Chris the Swiss" de Anja Kofmel

"Chris the Swiss" de Anja Kofmel

© Urban Distribution

Résolution et mystère

Si le parcours de ce cousin qu’elle admirait pour son esprit d’aventure et sa vocation, motive son projet, elle choisit de le réaliser en alternant des images d’archive, des témoignages contemporains, et des scènes d’animation en noir et blanc. Elle reconstitue ainsi les pérégrinations de Chris dans son périple, avec force images métaphoriques sur la prégnance de la violence et de la mort sur le terrain. Le film, par nature hétérogène, n’en tire que plus de beauté, sans tomber dans un esthétisme déplacé pour un tel sujet. Rarement long métrage documentaire aura autant suinté la mort de toute part.
"Chris the Swiss" de Anja Kofmel

"Chris the Swiss" de Anja Kofmel

© Urban Distribution
Les témoignages sont disparates, avec des spécialistes de la situation locale, des mercenaires, la mère de Chris, jusqu’au terroriste Carlos qui affirme qu’il était un espion, raison pour laquelle il fut assassiné… Anja Kofmel semble avoir trouvé les réponses à son énigme, tant sur les circonstances de la mort de Chris, que sur ce qui l’a motivée. Demeure le mystère de la fascination de son cousin, allant jusqu’à s’engager dans un tel conflit. Là, toutes les thèses sont possibles. Celle de comprendre une guerre et d’en élucider le sens ? La quête d’aventures et l’adrénaline qu’elle procure ? Le désir de raconter une histoire inédite, à la manière d’un nouveau Conrad ?...

"Chris the Swiss" fascine du début à la fin, tant par sa construction tout en crescendo, que par la rencontre entre l’intime et l’Histoire. Sa forme audacieuse recoupe les reportages publiés en bande dessinée dans la presse, une tendance adaptée au cinéma, comme dans le fabuleux "Valse avec Bachir" (Ari Folman, 2008). Bouleversant et instructif.
"Chris the Swiss" : l'affiche

"Chris the Swiss" : l'affiche

© Urban Distribution

LA FICHE

Genre : Documentaire / animation
Réalisateur : Anja Kofmel
Pays : Suisse / Croatie / Allemagne / Finlande
Acteurs :   Anja Kofmel, Christian Würtenberg (Chris the Swiss), Heidi Rinke, Julio César Alonso, Alejandro hernandez Mora, Paul Jenks, Illich Ramirez Sanchez (Carlos)
Durée : 1h25
Sortie : 3 octobre 2018

Synopsis : Croatie, janvier 1992. En plein conflit yougoslave, Christian Würtenberg, dit Chris the Swiss, jeune journaliste suisse, est retrouvé assassiné dans de mystérieuses circonstances. Il était vêtu de l’uniforme d’une milice étrangère. Anja Kofmel était sa cousine. Petite, elle admirait ce jeune homme ténébreux. Devenue adulte, elle décide d’enquêter pour découvrir ce qui s’est passé et comprendre l’implication réelle de Chris dans un conflit manipulé par des intérêts souvent inavoués.