"Amoureux de ma femme" : Daniel Auteuil a de jolis moments d'égarement

Mis à jour le 26/04/2018 à 09H29, publié le 24/04/2018 à 10H00
Daniel Auteuil, Sandrine Kiberlain, Adriana Ugarte et Gérard Depardieu dan "Amoureux de ma femme" de Daniel Auteuil

Daniel Auteuil, Sandrine Kiberlain, Adriana Ugarte et Gérard Depardieu dan "Amoureux de ma femme" de Daniel Auteuil

© Sony Pictures Releasing France

Réalisateur de remakes de Marcel Pagnol, Daniel Auteuil adapte, avec "Amoureux de ma femme", un autre auteur, Florian Zeller, qui a écrit le scénario du film. L'acteur/metteur en scène s'invite dans le rôle principal, Sandrine Kiberlain dans celui de son épouse, Gérard Depardieu comme son meilleur ami et la plus discrète mais performante Adriana Ugarte ("Julieta" d’Almodovar), comme séductrice.

La note Culturebox

3
3/5

Fantasmes

Si les comédies, et notamment les comédies romantiques, s’enquillent les unes derrière les autres dans le cinéma français, reconnaissons que l’adaptation de la pièce de Florian Zeller, "L’Envers du décor" sort du lot. Si Daniel Auteuil la transpose au cinéma, sous le titre  "Amoureux de ma femme", c’est qu’il aime le texte pour l’avoir interprété sur scène en 2016-2017. On sent le coup de cœur, dans l’identification à cet homme de la soixantaine bien frappée, bien marié, et qui fantasme sur la jeune compagne de son meilleur ami de sa génération.
"Amoureux de ma femme" : la bande annonce
Mais "Amoureux de ma femme", est-ce cet ami qui prend conscience que son meilleur copain tombe en pamoison face à sa nouvelle compagne, ou est-ce ce mari qui aime son épouse ? La réponse arrive dans les tout derniers plans du film. C’est que celui-ci joue constamment du passage d’une situation concrète, dominée par un repas, aux visions fantasmatiques qu’inspire cette jeune femme à son hôte. C’est le meilleur du film de nous faire passer de l’un à l’autre, jusqu’à ce que les deux se confondent.

https://videos.francetv.fr/video/NI_1218817@Culture

Intérieur/extérieur

La réussite est de mélanger progressivement jusqu’à nous perdre les deux réalités. Et ainsi, faire passer le film de la pure comédie au drame. Sans que ce dernier domine, mais laisse transparaître la faille dans le couple, quand le charme d’une femme intervient. Maintenant, l’on aimerait voir la même chose vue d’un point de vue féminin.
Daniel Auteuil devant et derrière la caméra d''"Amoureux de ma femme"

Daniel Auteuil devant et derrière la caméra d''"Amoureux de ma femme"

© Sony Pictures Releasing France
Mais pour en revenir au film, l’on s’étonne de ne pas voir un tel casting plus investi dans le sujet. Tout le monde fait le job, mais manque un peu d’énergie, tant les longues scènes de repas ne servent pas les acteurs, en renvoyant aux origines théâtrales du texte, sans que le cinéma prenne le dessus. Ce qui se ressent sur la durée du film, court (1h27) et qui parait longuet. Auteuil à beau emmener sa caméra à Ibiza ou Venise, on a l’impression de ne pas sortir de cet appartement parisien. Mais c’est aussi, en partie, le propos du film. De partir ailleurs tout en restant chez soi. Charmant.
"Amoureux de ma femme" : l'affiche

"Amoureux de ma femme" : l'affiche

© Sony Pictures Releasing France

LA FICHE

Genre : Comédie dramatique
Réalisateur : Danel Auteuil 
Pays : France
Acteurs :  Daniel Auteuil, Gérard Depardieu, Sandrine Kiberlain, Adriana Ugarte, John Sehil
Durée : 1h27
Sortie : 25 avril 2018

Synopsis : Daniel est très amoureux de sa femme, mais il a beaucoup d'imagination et un meilleur ami parfois encombrant. Lorsque celui-ci insiste pour un diner "entre couples" afin de lui présenter sa toute nouvelle, et très belle, amie, Daniel se retrouve coincé entre son épouse qui le connaît par coeur et des rêves qui le surprennent lui-même.