"Le beau frère" : un court métrage courageux sur l'homosexualité en Algérie

Par @Culturebox
Mis à jour le 04/06/2015 à 18H19, publié le 02/06/2015 à 17H33
Malik Benchiha et Bouchta Saïdoun dans "le beau-frère"

Malik Benchiha et Bouchta Saïdoun dans "le beau-frère"

© DR/Culturebox

Bouchta Saïdoun est "Le beau-frère" dans le film de Hassene Belaïd. Un personnage qui pourrait lui ressembler, lui qui a tant souffert d'être un homosexuel dans une société méditerranéenne machiste. Un thème dont le réalisateur s'est emparé pour ce court-métrage à la fois sensible, drôle et violent, à l'image de la réalité.

Synopsis :
Setif de nos jours. Ali, jeune homme issu des classes populaires, mène une vie cloisonnée et routinière. Un soir, il se retrouve contraint de raccompagner "sa belle soeur", Habiba, symbole de modes de vie qu’il rejette.

L'homosexualité est un sujet tabou dans les pays du bassin méditerranéen dans un contexte de machisme et de tensions religieuses. C'est le cas notamment en Algérie où la transsexualité est tolérée comme une anomalie censée divertir les gens mais pas comme une réalité. Le réalisateur algérien Hassene Belaïd s'est emparé de ce thème pour en faire un film.
 

Reportage : V. Chenine; S. Canetto,  J-P. Boisseau 

https://videos.francetv.fr/video/NI_111533@Culture


HKE Production a souhaité réagir après la diffusion de ce reportage et les accusations de sabotage lors du tournage. La productrice Mariem Hamidat évoque un simple accident de moto "du à une route trop pentue" et assure que le quartier à été "accueillant et formidable". Le film a été soutenu par le Ministère Algérien de la culture. 

"Le beau-frère" a été sélectionné dans plusieurs festivals dont la sélection des courts-métrages à Cannes. Plus important encore il sera projeté en Algérie lors du Festival International du film Arabe d'Oran, qui se déroule du 3 au 12 juin 2015.  
 

Le beau-frère - La bande-annonce

 

"Le beau-frère" d'Hassene Belaïd (HKE Production)
Avec Bouchta Saïdoun et Malik Benchiha 
Durée 22 mn