Festival du Court-métrage de Clermont : le rire fait toujours recette

Par @Culturebox
Mis à jour le 04/02/2014 à 12H54, publié le 04/02/2014 à 11H32
Bernard Ménez et Christophe, un face à face drôlissime.

Bernard Ménez et Christophe, un face à face drôlissime.

© Shellac Distribution

La comédie à la Française en vedette au Festival international du Court-Métrage de Clermont-Ferrand avec quelques pépites. Notamment "Le quepa sur la vilni" de Yann Le Quellec qui ressucite les gloires du passé : Bernard Hinault, Christophe et l'inénarrable Bernard Menez.

Un reportage réalisé par la rédaction de France 3 Auvergne.

https://videos.francetv.fr/video/NI_141933@Culture

Les journalistes de France 3 Auvergne ont retenu deux films courts qui les ont fait particulièrement rire. "Molii", oeuvre collective de Carine May, Hakim Zouhani, Mourad Boudaoud et Yassine Qnia ou comment parler avec humour de la question Rom.

Un soir Steve, remplace son père, gardien à la piscine municipale. Tout se passe pour le mieux jusqu'au moment où des enfants s'introduisent dans le bâtiment et le font littéralement "tourner en bourrique". Un court-métrage drôle et cocasse qui rappelle qu'un enfant, rom ou pas, reste avant tout un enfant.

Les fantômes des comédies passées

Autre court-métrage qui a séduit le public, "Le quepa sur la vilni" de Yann Le Quellec. On y retrouve avec grand plaisir le roi de la comédie des années 70-80, Bernard Menez en facteur retraité chargé d'organiser la promotion à velo du nouveau cinéma local.

Vous vous en doutez, la tâche ne sera pas aisée. Parmi les bonnes surprises que réserve l'oeuvre, l'apparition du chanteur Christophe et du champion cycliste Bernard Hinault. Présenté à la Quinzaine des réalisateurs à Cannes en 2013, le film a obtenu cette même année le Prix Jean Vigo qui récompense "l'indépendance d'esprit".

Le Festival du Court-métrage de Clermont-Ferrand referme ses portes le 8 février prochain.