La belle "Ascension" d'Ahmed Sylla à l'Alpe-d'Huez

Par @Culturebox Rédacteur en chef adjoint de Culturebox
Mis à jour le 20/01/2017 à 07H04, publié le 19/01/2017 à 18H20
Ahmed Sylla et Alice Belaidi à l'Alpe d'Huez

Ahmed Sylla et Alice Belaidi à l'Alpe d'Huez

© SEBASTIEN NOGIER/EPA/MaxPPP

La deuxième soirée du Festival du Film de Comédie de l'Alpe-d'Huez a été marquée par deux films: "L'Ascension" de Ludovic Bernard avec Ahmed Sylla et "Bienvenue au Gondwana" de Mamane avec Antoine Duléry. Rires et émotions garantis.

A la fin de la projection de "L'Ascension" ils se sont fait une longue accolade qui en disait beaucoup sur l'estime réciproque qu'ils se portent. Omar Sy a apprécié la prestation d'Ahmed Sylla dans le premier film de Ludovic Bernard. Il y interprète le rôle de Sammy, jeune banlieusard un tantinet désoeuvré qui se lance le pari fou de gravir l'Everest pour séduire sa copine Nadia. "Ce sont des sentiments et des émotions qui sont universels et qui parlent à tout le monde, analyse l'humoriste. On raconte une belle histoire d'amour, une belle histoire d'amitié. Il y a du dépassement de soi et de l'engouement. Il y a tout ce qui fait qu'on a envie d'être heureux."

"L'ascension" tourné en région parisienne, dans les Alpes et au Népal sort le 25 janvier prochain

Reportage France 3 Alpes : D. Borrelly  / F. Ceroni / J. Ardito / P. Caillat

https://videos.francetv.fr/video/NI_901501@Culture


Autre premier film présenté à l'Alpe : "Bienvenue au Gondwana" de Mamane. L'humoriste et chroniqueur radio, originaire du Niger nous embarque dans les pas d'un jeune Français idéaliste envoyé au Gondwana, un pays en pleine élection présidentielle dont le président-dictateur n'est pas prêt à passer le relais. "Le Gondwana c'est un condensé de ce que l'on a en Afrique et qui ne marche pas dans les démocraties et les pays qui ne le sont pas, explque Mamane. Manque de routes , d'éducation, manque de liberté d'expression".

Ce film-fable, tourné à Yamoussoukro en Côte d'Ivoire, souligne aussi les liens entre la France et l'Afrique noire. Antoine Duléry compare le film à une comédie italienne "C'est une comédie avec du fond. On rigole beaucoup et par moments il y a un peu d'émotion".

"Bienvenue au Gondwana" sortira en salles le 12 avril