Claude Chabrol : les films d'une vie

Par @Culturebox
Mis à jour le 10/12/2012 à 13H39, publié le 13/09/2010 à 09H23
Claude Chabrol : les films d'une vie

Claude Chabrol : les films d'une vie

© Culturebox

Retour sur l'incroyable carrière de  Claude Chabrol , décédé le dimanche 12 septembre 2010 à Paris à l'âge de 80 ans. Entre "Le beau Serge" en 1959 et "le Fauteuil hanté" en 2009, il  aura signé 57 films pour le cinéma,  21 pour la télévision et 3 courts métrages. On oublie souvent qu'il fut aussi comédien et apparut 37 fois à ce titre sur les génériques.

https://videos.francetv.fr/video/NI_120631@Culture

Claude Chabrol tient une place à part dans l'histoire du cinéma français. Son cinéma, toujours distancié, peint une France provinciale (même quand cette province s'appelle Paris) où la notabilité cache des abîmes de perversions et de turpitudes. A l'image d'un Simenon, ses oeuvres sont souvent pour lui l'occasion de peindre un milieu social, un lieu et une époque bien précis. Polars toujours marqués d'un humour au vitriol, les films de Claude Chabrol provoquent aussi la sensation d'un désespoir profond, à l'image de Popaul, le personnage interprété par Jean Yanne dans "Le boucher", l'un de ses films majeurs. Claude Chabrol avait aussi publié un roman (L'adieu aux dieux) , des scénaris et plusieurs essais, seul ou dans des ouvrages collectifs.

A voir sur Culturebox : d'autres sujets sur Claude Chabrol