Claude Brulé, scénariste de "Paris brûle-t-il ?", est mort

Par @Culturebox
Mis à jour le 10/12/2012 à 15H16, publié le 01/10/2012 à 15H51
Alain Delon et Leslie Caron dans "Paris brûle-t-il"

Alain Delon et Leslie Caron dans "Paris brûle-t-il"

© Paramount

Claude Brulé, scénariste de nombreux films et séries, dont "Paris brûle-t-il ?" de René Clément, "Les Liaisons dangereuses" de Roger Vadim et les "Arsène Lupin" pour la télévision, avec Georges Descrière, est mort dimanche à Paris d'une crise cardiaque à l'âge de 86 ans, a annoncé son fils lundi

Ancien président de la SACD (Société des auteurs et compositeurs dramatiques), Claude Brulé, qui avait démarré sa carrière comme journaliste (il avait été directeur des informations de Paris-Presse), était auteur dramatique depuis les années 1960.

Proche de Jean Poiret et de Roger Vadim, il a notamment signé le scénario des films "Barbarella" (Roger Vadim), d'après la bande dessinée de Jean-Claude Forrest, "Le Scandale" (Claude Chabrol) ou encore "Rocco et ses frères" (Luchino Visconti)... Bernard Borderie avait choisi Claude Brulé pour le scénario d'"Angélique Marquise des Anges" et de celui de "Merveilleuse Angélique". Il était un des scénaristes de "Paris brûle-t-il ?" aux côtés de de Francis Ford Coppola, Gore Vidal, Pierre Bost, et Yves Boisset, d'après l'oeuvre de Larry Collins et Dominique Lapierre.

Bande-annonce des "Liaisons dangrereuses" (1960) de Roger Vadim avec un commentaire de Claude Brulé :

Pour la télévision, outre la série "Arsène Lupin", il a scénarisé "La Dame de Monsoreau", feuilleton de Yannick Andréi, "Molière pour rire et pour pleurer", réalisé par Marcel Camus, et plus récemment "L'Argent", d'après Emile Zola, mis en scène par Jacques Rouffio.

Officier de la Légion d'honneur et Commandeur des Arts et des Lettres, Claude Brulé avait été également chargé de cours sur le droit d'auteur à l'université Paris-Sorbonne et vice-président de la Confédérationinternationale des sociétés d'auteurs et compositeurs (CISAC).

Ses obsèques seront célébrées vendredi, à 10H45, à l'église Saint-Roch, à Paris, la paroisse des artistes.