Cinq expos à ne pas manquer pour poursuivre son été à Londres

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 14/08/2012 à 15H51
De Shakespeare à Harry Potter, Londres expose ses fiertés

De Shakespeare à Harry Potter, Londres expose ses fiertés

© British Museum et Cortesia / Notimex

Les athlètes et les amateurs de sport ont délaissé Londres, et dans la ville on démonte certaines installations des JO (en attendant les Jeux Paralympiques qui démarrent le 29 août). Il serait bien dommage d’éteindre déjà les projecteurs sur la capitale britannique. Jusqu’à la fin de l’été, cinq expositions à ne pas manquer illustrent la variété du patrimoine culturel anglais.

Tiare incrustée de diamants, collection de la reine Elisabeth II

Tiare incrustée de diamants, collection de la reine Elisabeth II

© Buckingham Palace
Diamonds : a Jubilee celebration, Buckingham Palace

Cette exposition retrace 200 ans de monarchie au prisme de ses joyaux. Les diamants, synonymes de longevité, semblent illustrer à merveille le règne d’Elizabeth II, à la tête du pays depuis 60 ans. On y admire des broches, des tiares, des colliers, des bracelets, des boucles d’oreilles, des couronnes et non moins de 80 tenues d’apparat ayant appartenu aux différentes souveraines.
Jusqu’au 7 octobre 2012

L'Aston Martin DB5 du film Goldfinger, au Barbican

L'Aston Martin DB5 du film Goldfinger, au Barbican

© R.Tang/Rex/SIPA
Designing 007 : Fifty years of Bond style, Barbican

L’agent 007 vient d’avoir cinquante ans ! Avec l’exposition Designing 007: Fifty Years of Bond Style, le musée Barbican réunit plus de 400 documents d’archives et objets emblématiques du célèbre espion, des costumes aux gadgets en passant par les armes de 007. Et lors des chaudes journées d’été, le visiteur peut même se désaltérer à la fin de l’exposition en commandant un Vodka Martini, « frappé mais pas remué », la boisson préférée de James Bond.
Jusqu’au 5 septembre 2012

Décor de la case de l'ogre Hagrid, Studio Warner Bros

Décor de la case de l'ogre Hagrid, Studio Warner Bros

© Carl Court / AFP
The Making of Harry Potter, Studio Warner Bros

S’asseoir au bureau du directeur Dumbledore ou enfourcher le Nimbus 2000, le balai du jeune sorcier : le studio Warner Bros plonge le visiteur dans les coulisses de cette saga célèbre dans le monde entier. L’occasion de découvrir tous les secrets du tournage : les lieux et décors, les costumes, les effets spéciaux. Un concentré de l’extraordinaire talent artistique et technologique britannique.

 

Image adaptée d’une gravure, portrait de Shakespeare par Martin Droeshout réalisé pour le premier Folio en 1623

Image adaptée d’une gravure, portrait de Shakespeare par Martin Droeshout réalisé pour le premier Folio en 1623

© British Museum
Staging the world, British Museum

Au British Museum, l’exposition Staging the World fera voyager le public dans le Londres du début du XVIIe siècle. Près de 200 objets d’époque (cartes, gravures, dessins, armes, médailles) sont mis en lumière et reliés aux pièces et personnages de l’œuvre de Shakespeare pour un portrait inédit de la ville de Londres.
Jusqu’au 25 novembre 2012

 

La statue de cire d'Usain Bolt, au musée Madame Tussauds

La statue de cire d'Usain Bolt, au musée Madame Tussauds

© Andrew Cowie / AFP
Les sportifs de cire, Madame Tussauds

Si vous avez encore soif de sport et si les Jeux Olympiques vous manquent déjà, Madame Tussauds, l’équivalent du Grévin parisien, rend hommage aux grands sportifs, avec les statues de cires de plusieurs athlètes comme Jessica Hennis, la championne d’heptatlon, ou Tom Daley jeune plongeur immortalisé en plein vol. Auteur d’un récent triplé olympique, Usain Bolt est le tout nouveau locataire du musée. Une occasion rare de voir l’homme le plus rapide du monde en position immobile !