"Ceci n'est pas un film" présenté à Cannes en l'absence de Jafar Panahi

Mis à jour le 10/12/2012 à 15H16, publié le 21/05/2011 à 14H59
"Ceci n'est pas un film" présenté à Cannes en l'absence de Jafar Panahi

"Ceci n'est pas un film" présenté à Cannes en l'absence de Jafar Panahi

© Culturebox

"Ceci n'est pas un film" a été présenté hors compétition au festival de Cannes, en l'absence de Jafar Panahi. Le réalisateur iranien est actuellement assigné à résidence en Iran et sous le coup d'une peine d'emprisonnement de six ans, d'une interdiction de tourner et de quitter son pays. Mojtaba Mirtahmasb, co-réalisateur avec Jafar Panahi de "Ceci n'est pas un film", était, lui, présent à Cannes et nous a livré les difficultés auxquelles les cinéastes iraniens sont confrontés.  

https://videos.francetv.fr/video/NI_125575@Culture

La chaise de Jafar Panahi  était restée vide lors de la cérémonie d'ouverture du festival 2010. Le réalisateur iranien, primé deux fois à Cannes, toujours assigné à résidence et interdit de tournage, était donc à nouveau absent cette année. Dans "Ceci n'est pas un film", il relate, face à la caméra de Mojtaba Mirtahmasb, sa propre situation de cinéaste assigné à résidence et condamné à ne plus tourner. Dans ce documentaire parvenu à l'équipe du festival sous forme d'une clé USB, il nous confie ses doutes, ses inquiétudes et ses souffrances face à la caméra de son ami et documentariste Mojtaba Mirtahmasb. Malgré sa condamnation, Jafar Panahi a réussi à cosigner un documentaire bouleversant et révoltant.

A voir aussi sur Culturebox :
- Cannes-déroule-le-tapis-rouge-au-monde-arabe
- Les 20 films en compétition pour Cannes 2011
- Les-chats-persans-de-Bahman-Ghobadi-le-rock-en-cachette-à-Téhéran
- Alfred-Yaghobzadeh-l'Iran-du-shah-aux-mollahs-vue-par-un-photo-reporter
- Sarkha--Le-cri-de-l'école-nationale-des-arts-du-cirque-de-Tunis