Ce drôle de cinéma norvégien au Festival Travelling

Par @Culturebox
Publié le 06/02/2015 à 14H46
Une éducation norvégienne de Jens Lien

Une éducation norvégienne de Jens Lien

© Alamode Film

Méconnu, le cinéma norvégien, est à l'honneur au Festival Travelling de Rennes. L'occasion de mettre en lumière le 7e art scandinave qui contre toute attente, s'exporte de mieux en mieux.

Alors que le court métrage Chinois fait sa grande entrée au Festival de Clermont-Ferrand, en Bretagne, c'est le cinéma scandinave, Norvégien en l'occurence, qui est mis à l'honneur du Festival Travelling de Rennes. Un cinéma  de plus en plus présent dans le paysage national et international. Alors que la moyenne de la production nationale de longs métrage tournait entre 12 et 20, en 2006, elle bat aujourd'hui les records avec la sortie de 21 longs métrages.
 Mais dès 2008, sur décision du Ministre de la Culture de l'époque, ce pays à faible démographie a décidé de produire 25 longs métrages par an. La situation a donc changé au cours de ces dernières années. Plusieurs films ont été nominés ou récompensés lors des grands festivals. C'est le cas de "Refroidis" de Hans Petter Moland récompensé au Festival du film policier de Beaune et à la Berlinale en 2014 ou avant cela, en 2011 "Trolhunter" d'André Ovredal qui a raflé trois prix au 11e Festival du film fantastique de Neuchâtel. 
 
Reportage : Adélaïde Castier - Christophe Rousseau- Pierre-Yves Cheval

https://videos.francetv.fr/video/NI_155231@Culture

Ces dernières années, le cinéma norvégien a par conséquent rencontré un certain succès en France. Plusieurs distributeurs de l'hexagone ont choisi de diffuser ces films et les français sont de plus en plus nombreux à découvrir les cinéastes. Par ailleurs, le Festival du Cinéma Nordique à Rouen a pendant 23 ans jusqu'en 2010 énormément contribué à faire connaitre le 7e art norvégien en France. 

Festival Travelling 
Clair Obscur 
5, rue de Lorraine 
35000 Rennes 
Tél. 02 23 46 47 08
clairobscur@clairobscur.info