Bryan Singer, réalisateur de "X-Men", accusé de viol sur mineur

Publié le 08/12/2017 à 11H50
Le cinéaste Bryan Singer à Londres en mai 2016

Le cinéaste Bryan Singer à Londres en mai 2016

© Landmark Media / Newscom / Sipa

Le réalisateur américain Bryan Singer, qui a dirigé plusieurs volets de la saga "X-Men", est accusé d'avoir violé en 2003 un jeune homme mineur à l'époque des faits supposés, qui a assigné en justice le metteur en scène jeudi. Singer venait d'être licencié par la production du film "Bohemian Rhapsody", sur la vie de Freddie Mercury, le chanteur de Queen, après une série d'absences.

En 2014, Bryan Singer avait déjà été attaqué en justice par un aspirant acteur, Michael Egan, qui avait affirmé avoir été agressé sexuellement par le réalisateur, avant de renoncer finalement à son action.

Presque 20 ans plus tôt, en 1997, un figurant de 14 ans l'avait aussi assigné au civil, lui reprochant de l'avoir forcé à prendre une douche nu devant lui. L'adolescent avait également fini par renoncer à son action en justice.

Depuis l'affaire Weinstein, de nouvelles accusations visent Singer

À la faveur de l'affaire Weinstein, qui a déclenché une série d'accusations contre des dizaines de personnalités du monde du divertissement, de la politique, de la musique et des médias, de nouvelles accusations ont visé le metteur en scène de 52 ans.

Après qu'un homme sur Twitter a affirmé, début novembre, avoir été harcelé sexuellement par Bryan Singer, l'actrice Jessica Chastain a tweeté "n'oublions pas" avec un lien vers un article sur le sujet.

Selon le document de l'assignation déposée jeudi devant un tribunal du comté de King, dont dépend la ville de Seattle, dans l'État de Washington (nord-ouest des USA), Cesar Sanchez-Guzman, âgé de 17 ans à l'époque, aurait été violé en 2003 lors d'une soirée sur le yacht d'un financier ami de Bryan Singer.

Après les faits supposés, le réalisateur aurait expliqué qu'il pouvait aider la victime présumée à décrocher des rôles à Hollywood en échange de son silence. Il lui aurait également dit que personne ne le croirait s'il faisait part de l'incident à quelqu'un et qu'il pouvait, si besoin, recourir aux services de gens "capables de ruiner la réputation de quelqu'un", selon le document, consulté par l'AFP.

L'assignation a été déposée par le cabinet Pfau, Cochran, Vertetis, Amala, en collaboration avec l'avocat Jeff Herman, conseil d'une des victimes présumées d'Harvey Weinstein, Kadian Noble. Sollicité par l'AFP, l'avocat de Bryan Singer n'a pas donné suite.

Renvoyé du biopic sur Freddy Mercury pour absentéisme

Bryan Singer a réalisé quatre volets de la saga "X-Men", mais aussi, dans un genre tout à fait différent, "Usual Suspects" (1995) et "Walkyrie" (2008). Il est également producteur à succès et auteur avec, à son actif, le scénario de quatre épisodes des "X-Men" et de "Superman Returns".

Bryan Singer a été licencié en début de semaine par la production du film "Bohemian Rhapsody", sur la vie du chanteur Freddie Mercury, après des absences injustifiées. Le studio Twentieth Century Fox l'a remplacé par Dexter Fletcher alors qu'il ne restait que deux semaines de tournage.

Ironie du sort, le cultissime "Usual Suspects", que Singer réalisa il y a plus de vingt ans, contribua à la gloire de l'acteur Kevin Spacey qui vient lui-même de voir sa carrière voler en éclats à la suite d'accusations de viol.