Bollywood : l'Inde pleure Sridevi, sa star populaire

Par Culturebox (avec AFP) @Culturebox
Mis à jour le 26/02/2018 à 16H09, publié le 26/02/2018 à 13H16
L'Inde pleure la star de Bollywood Sridevi, février 2018

L'Inde pleure la star de Bollywood Sridevi, février 2018

© PUNIT PARANJPE / AFP

L'Inde pleurait lundi Sridevi, morte samedi à Dubaï à 54 ans, qui était considérée comme l'une des plus grandes actrices du cinéma hindi. La dépouille de la star de Bollywood devait être rapatriée lundi des Émirats jusqu'à la capitale économique indienne une fois l'autopsie pratiquée.

Lundi à Bombay, des centaines d'admirateurs s'étaient rassemblés en espérant apercevoir la vedette avant qu'elle ne soit incinérée au cours de funérailles qui devraient se tenir au cours de la soirée.

"Nous voulons la voir une dernière fois", a confié Laxmi Subbaramaiah, 48 ans, qui piétine devant la maison de Sridevi à Andheri, quartier emblématique de l'industrie bollywoodienne. "Tous les membres de ma famille sont de grands fans et nous avons pleuré quand nous avons entendu la nouvelle. Nous attendrons jusqu'à ce que son corps revienne", a-t-il ajouté. Vishal More, 23 ans, a voyagé sept heures depuis son district à 400 kilomètres de Bombay pour dire adieu à son actrice préférée : "j'ai vu tous ses films. Elle est une telle inspiration", a-t-il déclaré.
Mumbay pleure la star de Bollywood Sridevi, février 2018

Mumbay pleure la star de Bollywood Sridevi, février 2018

© PUNIT PARANJPE / AFP
La dépouille de Sridevi devait être rapatriée lundi des Émirats jusqu'à la capitale économique indienne une fois l'autopsie pratiquée. L'actrice a succombé samedi soir à une attaque cardiaque alors qu'elle se trouvait à Dubaï pour le mariage d'un neveu.

Pluie d'hommages

Sridevi, de son vrai nom Shree Amma Yanger Ayappan, était née dans l'État méridional du Tamil Nadu et avait fait ses débuts devant la caméra à la fin des années 1960 à l'âge de quatre ans. Après avoir tourné dans des films en tamoul, en télougou ou en malayalam - des langues du sud de l'Inde -, elle avait gagné Bollywood en 1979 et en était devenue l'un des plus grands noms. Elle a joué dans 300 films, parmi lesquels "Chandni", "Mr India", "Mawali" ou "Tohfa".

Sa mort a entraîné une pluie d'hommages à travers l'Inde, du monde du cinéma jusqu'aux plus hautes sphères politiques. "J'ai toujours été un énorme fan de son travail. De même, j'ai toujours admiré la grâce et la dignité avec lesquelles elle se comportait", a tweeté Aamir Khan, l'un des acteurs majeurs de Bollywood.
Ranveer Singh, étoile montante de l'usine à rêves indienne, s'est lui dit sur le réseau social "choqué et attristé d'apprendre le décès infortuné de l'une des plus grandes superstars du cinéma hindi". Après son mariage avec le producteur Boney Kapoor, Sridevi avait disparu du grand écran pendant 15 ans avant d'y effectuer son retour en 2012 avec la comédie "English Vinglish". Son film le plus récent, sorti l'année dernière, était "Mom". 

Jhanvi, la plus âgée de ses deux filles, s'apprête à faire ses débuts à Bollywood.