"Belle et Sébastien 3" signé Clovis Cornillac en avant-première à Avignon

Par @Culturebox
Publié le 16/01/2018 à 14H34
Félix Bossuet et Belle

Félix Bossuet et Belle

© Christophe Brachet - Radar Films – Epithète Films – Gaumont – M6 Films – W9

"Belle et Sébastien 3" sort en salles le 14 février prochain. Le troisième volet de la saga imaginée par Cécile Aubry est signé Clovis Cornillac. Présentée en avant-première à Avignon, l’histoire indémodable d’une amitié entre un garçon et sa chienne et leurs aventures dans les montagnes a séduit les spectateurs.

Après la première version de Nicolas Vanier en 2013, puis celle de Christian Duguay en 2015, c’est au tour de Clovis Cornillac de passer derrière la caméra pour réaliser le troisième épisode cinématographique de "Belle et Sébastien". Il y incarne également "le méchant" Joseph, ancien maître de Belle, bien décidé à récupérer sa chienne.

Reportage France 3 Provence-Alpes : F. Poret / O. Ducros-Renaudin / A. Boi
Deux ans ont passé depuis le deuxième épisode. Sébastien est maintenant âgé de douze ans et Belle est désormais mère de trois chiots. Pierre et Angelina vont se marier et rêvent d'une autre vie, ailleurs. L'enfant refuse de quitter César, le chalet et la montagne qu'il aime tant. Lorsque l'ancien maître de Belle vient pour récupérer ce qu'il estime lui appartenir, Sébastien va tout tenter pour protéger ses amis.

Surmonter les obstacles

Au-delà du synopsis, le film bénéficie de la beauté des paysages. Il a été  tourné dans le Briançonnais, le village de  Servières ou la Vallée de la Clarée, dans un décor naturel de maisons en pierre et de sommets enneigés. Filmé à 1600m d’altitude en plein hiver, "Belle et Sébastien 3" à cumulé les obstacles, mais pour Clovis Cornillac : "Faire un film avec un enfant c’est compliqué, faire un film avec un chien c’est compliqué, faire un film avec des chiots j’en parle même pas, un film dans la neige… mais finalement quand on est porté par l’envie de raconter une histoire et de la raconter de telle et telle manière, on passe les obstacles jour après jour".

Les spectateurs présents à l’avant-première sont sortis de la salle émus de retrouver l’esprit de la série culte des années 60. Salle comble et public multigénérationnel, ce troisième et dernier opus de "Belle et Sébastien" devrait offrir de belles émotions de cinéma. Sortie en salles le 14 février prochain.