Baisse de la fréquentation des salles obscures en 2013

Publié le 05/07/2013 à 19H15
"Les Profs", la comédie française première de la classe en 2013

"Les Profs", la comédie française première de la classe en 2013

© UGC

La fréquentation des salles de cinéma françaises enregistre un repli de 6,4% depuis janvier 2013 par rapport à la même période l'an passé. C'est ce que révèlent les derniers chiffres publiés vendredi par le CNC. Ce repli est mis au compte de la contre-performance des films français.

Les films américains à la fête
Ainsi, ce janvier à fin juin, la part des films américains a bondi de 10 points 52,9% de parts de marché tandis que les films français sont en repli de 6,2 points à 37,3%.

La fréquentation a été particulièrement mauvaise en janvier (-10,6%), février (-21,1%) et avril (-19,7%), souffrant en début d'année notamment d'un manque de locomotives françaises comme l'avaient été un an avant "Intouchables" qui continuait depuis 2013 à remplir les salles, "La vérité si je mens 3" ou "Infidèles".
Excepté "Les Profs", pas assez de bonnes comédies populaires françaises
Depuis le début de l'année, seul "Les profs", sorti en avril, atteint presque les 4 millions d'entrées parmi les films français. D'autres ont dépassé le million d'entrées, comme "La Cage dorée", "Paulette", "Les Gamins", "20 ans d'écart" ou "Boule et Bill ( qui frôle le 2 millions).

Mais cela n'est pas suffisant, selon Marc-Olivier Sebbag, délégué général de la Fédération nationale des cinémas français. Pour lui, la situation économique morose n'est pas en cause mais plutôt l'absence "d'adéquation entre l'offre de films par rapport à la demande", en particulier "en ce qui concerne la comédie populaire française".
"World War Z" : la bande-annonce
Les films qui pourraient redresser la barre
Dans ces conditions, les professionnels comptent sur des films du second semestre pour faire reprendre aux Français le chemin des salles.  Des films comme "Moi, moche et méchant 2", "World War Z" et "Man of Steel", qui fonctionnent déjà bien, mais à partir de la rentrée sur "La vie d'Adèle", Palme d'Or à Cannes, les derniers Dany Boon et Luc Besson. Ainsi que le retour du "Hobbit" en décembre.