"Jusqu'ici, tout va bien" de Mohamed Hamidi ouvre le Festival du Film de Comédie de l'Alpe d'Huez

@Culturebox

Rédacteur en chef adjoint de Culturebox

Mis à jour le 17/01/2019 à 11H38, publié le 17/01/2019 à 11H37
Gilles Lellouche, Malik Bentalha, Sabrina Ouazani dans "Jusqu'ici tout va bien"

Gilles Lellouche, Malik Bentalha, Sabrina Ouazani dans "Jusqu'ici tout va bien"

© Quad Films

Le 22e Festival international du film de comédie de l'Alpe d'Huez s'est ouvert avec "Jusqu'ici tout va bien". Cette comédie signée Mohamed Hamidi envoie une agence de communication parisienne très branchée s'installer à La Courneuve. Gilles Lellouche, Malik Bentalha, Sabrina Ouazani sont à l'affiche d'un film qui a beaucoup fait rire le public de l'Alpe d'Huez.

De "Bienvenue chez les Ch'tis aux "Tuche", de "La vérité si je mens" à "Tout ce qui brille" on ne compte plus les comédies qui ont eu le festival de l'Alpe d'Huez pour tremplin. L'édition 2019  ne devrait pas déroger à la règle. 
C'est Alexandra Lamy qui préside le jury cette année. Elle rappelle combien la comédie est un exercice délicat :

Il faut que tout soit bien dans la comédie, elle ne pardonne aucune faiblesse. C'est ce qui est très dur dans la comédie. Chaque fois que je fais de la comédie, j'ai l'impression de remettre mon titre en jeu. C'est tellement dur, tellement un métronome de rythme"


Reportage France 3 Alpes : G. Ragris / F. Ceroni / G. Neyret

"Jusqu'ici tout va bien", premier film en compétition offre un choc de deux mondes avec l'histoire d'une agence de com parisienne contrainte de déménager à La Courneuve.
"Ça fait du bien, on a entendu des rires, c'est galvanisant. Je ne l'avais pas vu avant...Ça fait du bien" se réjouit Sabrina Ouazani.

Mohamed Hamidi joue avec les clichés sur la banlieue pour mieux les détourner :

C'est un peu le jeu. La comédie c'est drôle quand on est au bord du cliché, de la caricature. C'est un sujet touchy que je connais bien. Ça me fait plaisir de traiter l'arrivée des bobos en banlieue."


"Jusqu'ici tout va bien" COMEDIE de Mohamed Hamidi

Sortie en salles le 27 février 2019
Synopsis
:Fred Bartel est le charismatique patron d’une agence de communication parisienne branchée, Happy Few. Après un contrôle fiscal houleux, il est contraint par l’administration de délocaliser du jour au lendemain son entreprise à La Courneuve. Fred et son équipe y font la rencontre de Samy, un jeune de banlieue qui va vite se proposer pour leur apprendre les règles et usages à adopter dans ce nouvel environnement. Pour l’équipe d’Happy Few comme pour les habitants, ce choc des cultures sera le début d’une grande histoire où tout le monde devra essayer de cohabiter et mettre fin aux idées préconçues.