"Tante Hilda": un plaidoyer pour la planète

Par @Culturebox
Mis à jour le 12/02/2014 à 19H00, publié le 12/02/2014 à 16H08
"Tante Hilda" réalisé dans les studios Folimage de Valence, la nouvelle fable écolo

"Tante Hilda" réalisé dans les studios Folimage de Valence, la nouvelle fable écolo

© Folimage, Mélusine Production, France3 Cinéma, Rhône-Alpes Cinéma, SND

Le nouveau film d'animation du studio Folimage de Valence ancre son histoire dans l'actualité et des interrogations du type : quel avenir pour la planète, quelle alimentation pour demain et quel monde pour nos enfants ? Avec cette fable écologique, Jaqcues-Rémy Girerd signe ici la réalisation de son troisième long-métrage pour le cinéma.

"Tante Hilda" Film d'animation français de  Jacques-Rémy Girerd, Benoît Chieux avec les voix de  Sabine Azéma, Josiane Balasko, Gilles Détroit, François Morel, Bruno Lochet. 01h29. Sortie le 12 février 2014

Synopsis : Tante Hilda, amoureuse de la nature, conserve dans son musée végétal des milliers de plantes du monde entier. Beaucoup sont en voie de disparition. Parallèlement, une nouvelle céréale, Attilem, mise au point par des industriels, se cultive avec si peu d’eau, sans engrais, et produit des rendements si prodigieux, qu’elle apparaît comme la solution miracle pour enrayer la faim dans le monde et prendre le relais du pétrole dont les réserves s’épuisent. Mais la catastrophe n’est pas loin…

Pour Jacques-Rémy Girerd, il est urgent de prendre conscience des vrais problèmes de la nature. Dans "Tante Hilda" on évoque sans censure OGM et agriculture intensive. Un message clair et vert qui, grâce à l'humour, ne tombe pas dans le catastrophisme. 

Reportage : J. Perrier / S. Hyvon / S. Bouix

https://videos.francetv.fr/video/NI_142121@Culture