La poésie des courts métrages peints du réalisateur suisse Georges Schwizgebel à Clermont

Jean-Michel Ogier
Par @jmo1512
Rédacteur en chef adjoint de Culturebox
Mis à jour le 09/02/2018 à 14H40, publié le 09/02/2018 à 12H51
"La bataille de san Romano" revue par Georges Schwizgebel 

"La bataille de san Romano" revue par Georges Schwizgebel 

© Georges Schwizgebel /capture d'écran

La Suisse est l'invitée d'honneur du 40e festival du Court Métrage de Clermont-Ferrand. L'occasion d'une rétrospective riche en oeuvres de styles très variés. Georges Schwizgebel dix fois nommé au festival présente cette année quatre films peints qui ont fait sa réputation dont le dernier, "La bataille de San Romano", revisite un tableau du XVe siècle.

Georges Schwizgebel, c'est une signature dans le monde du film d'animation. Depuis 40 ans le réalisateur suisse a créé un style qui rend ses oeuvres immédiatement reconnaissables. Ses films peints ont des allures de tableaux animés où la musqiue tient une place prépondérante. C'est le cas de "78 Tours" projeté à Clermont-Ferrand dans le cadre de la rétrospective consacrée à la Suisse.

Reportage France 3 Auvergne : V. Mathieu / L. Pastural / B. Lebret / S. Bonnetot / A. Jais

https://videos.francetv.fr/video/NI_1181989@Culture

Georges Schwizgebel  a réalisé "78 Tours" en 1985 en utilisant une prise de vue réelle filmée en rotoscopie (procédé qui consiste à relever image par image les contours d'une figure filmée en prise de vue réelle pour en transcrire la forme et les actions dans un film d'animation). 
Son dernier film, "La Bataille de San Romano", part d'un mouvement à l'intérieur d'un tableau où une bataille fait rage et se fige progressivement sur un chef d'oeuvre du XVe siècle : "La bataille de San Romano" de Paolo Uccello. "Quand j'ai pensé à utiliser une image existante explique le réalisateur, j'ai pensé à ce tableau à cause de toutes ces lances et aux mouvements qui pouvaient se déformer dans le tableau. En plus, le tableau a une proportion de 16/9e qu'ils utilisaient à l'époque. Je ne m'en suis pas rendu compte tout de suite mais... c'est magnifique".

L'an dernier, le Festival international du film d'animation d'Annecy a remis un Cristal d'honneur pour l'ensemble de sa carrière à Georges Schwizgebel. L'homme travaille actuellement sur un film de 8' inspiré d'un carnet de notes de Darwin.

Suivez l'édition 2018 du Festival du Court Métrage de Clermont-Ferrand sur le site de France3 Auvergne