André Dussollier est Staline dans "Une exécution ordinaire" de Marc Dugain

Par @Culturebox
Mis à jour le 30/03/2015 à 10H48, publié le 01/02/2010 à 11H42
André Dussollier est Staline dans "Une exécution ordinaire" de Marc Dugain

André Dussollier est Staline dans "Une exécution ordinaire" de Marc Dugain

© Culturebox

"Une exécution ordinaire", le premier long-métrage du romancier Marc Dugain sort le 3 février 2010 au cinéma. Le film retrace les derniers mois de la vie de Staline et sa relation avec une guérisseuse et son mari. Dans les rôles principaux, André Dussollier, Marina Hands et Edouard Baer.

https://videos.francetv.fr/video/NI_97003@Culture

Avant d'être un film, "Une exécution ordinaire" a d'abord été un roman de Marc Dugain, le cinquième. Il prenait pour point de départ le naufrage d'un sous-marin nucléaire en mer de Barents, pour ensuite retracer un demi-siècle d'histoire russe, depuis la fin de Staline jusqu'à notre époque. Le film s'appuie donc uniquement sur la première partie du livre : "le sujet du film" explique Marc Dugain, " ramène aux questions fondamentales que je me pose : qu'est ce qui fait un dictateur ?". Selon l'écrivain / réalisateur, la réponse est en partie liée à l'enfance de Staline, qui a été marquée par la violence. Car le dictateur était un homme instruit, qui avait fait le séminaire, tout le contraire d'une "brute épaisse et inculte". Son film a donc d'une certaine façon, une valeur pédagogique. "L'important", dit Marc Dugain, "c'est que les gens soient touchés et comprennent réellement qui était Staline".
A noter que "Une exécution ordinaire" est le deuxième roman de Marc Dugain qui est porté au cinéma. Le premier, "La Chambre des officiers" avait été adapté au cinéma en 2001 par François Dupeyron.

A voir aussi sur Culturebox :
Toutes les vidéos Cinéma