Alex Lutz : "Guy est un hommage aux idoles et aussi au public"

Mis à jour le 27/08/2018 à 11H56, publié le 27/08/2018 à 11H53
Alex Lutz

Alex Lutz

© France 2 / culturebox

"Guy", le second long métrage d'Alex Lutz, sort en salles ce mercredi 29 août. L'humoriste-réalisateur-acteur y tient le rôle d'une ancienne vedette de variétés sur qui son fils illégitime a choisi de réaliser un documentaire. Alex Lutz était l'invité du 20 heures de France 2 hier soir pour parler de son film qui a reçu un accueil plus qu'enthousiaste au Festival d'Angoulême.

Les cheveux blancs, le visage marqué par les ans. Alex Lutz habitué des métamorphoses avec son personnage de Catherine dans "Catherine et Liliane" a passé chaque jour 4 heures au maquillage pour entrer dans la peau de Guy Jamet anicenne idole de la chanson âgée de 74 ans quand elle fait son come back. "Il fallait que ce personnage existe complètement et qu'on y croit très fort ... oui il y avait du travail mais c'était peu de choses car après on était très libres de raconter cette histoire".

Un OFNI "objet filmique non identifié"

Alex Lutz a fait le choix de raconter cette histoire sur le mode du faux documentaire un choix qui lui a permis d'être extrémement libre : "Cela m'a permis de m'amuser avec cette histoire confie le réalisateur. C'est une ode à la vie ... le faux documentaire permet de travailler avec beaucoup de détails et de temps en temps d'aborder les questions sur les regrets, les doutes et les questionnements de cet homme de 74 ans".

Un hommage aux idoles

En voyant Guy Jamet à l'écran on se dit qu'Alex Lutz a forcément été inspiré par des vedettes bien réelles : "Ce chanteur c'est le résultat de toute une industrie du disque. On pense, de tubes en tubes qu'on rencontre dans le film, à certains; vous avez vu Dutronc, des gens voient Hervé Vilard. on peut voir ce qu'on veut. Chacun verra Son Guy Jamet dans le coeur. Moi j'ai dû construire un personnage entier ses chansons font penser aux idoles. Ce film est un hommage aux idoles et au public aussi."

Alex Lutz chanteur

Pour ce film, Alex Lutz ne s'est pas "contenté" de faire le réalisateur et l'acteur, il a aussi décidé de chanter lui-même la bande son de son film. Un travail énorme pour faire exister Guy jamet à deux âges de sa vie celui de la jeunesse glorieuse et celui de la vieillesse: 
"Vu que c'est un personnage qui a pris des coups dans la figure, qui a connu les excès, la droque, l'alcool, les amours, les divorces, il fallait travailler la voix. C'était un travail très heureux, très joyeux avec Vincent Heden qu'on a vu dans plein de comédies musicales. Il m'a beaucoup aidé à trouver la tonalité de ce chanteur au début de sa carrière et plus tard". 

Même si après la projection du film à Angoulême Alex Lutz a donné un concert, il n'aurait pas aimé pour autant être chanteur : " C'est là que je me compte avec ce film que je suis vraiment un acteur. J'étais à l'aise dans ce personnage mais dans la vraie vie je chante sous la douche. A Angolême sur les deux premières chansons j'avais le trac." A noter la présence dans le film de Julien Clerc et Dani.

Présenté en clôture de la Semaine de la Critique à Cannes "Guy" avait déjà marqué les esprits.

A lire : la critique élogieuse de Jean-François Lixon

LA FICHE

Genre : Portrait imaginaire
Réalisateur : Alex Lutz
Pays : France
Acteurs : Alex Lutz, Tom Dingler, Nicole Calfan, Elodie Bouchez, Dani...
Durée : 1h41 Sortie : 29 août 2018
Synopsis : Gauthier, un jeune journaliste, apprend par sa mère qu'il serait le fils illégitime de Guy Jamet, un artiste de variété française ayant eu son heure de gloire entre les années 60 et 90. Celui-ci est justement en train de sortir un album de reprises et de faire une tournée. Gauthier décide de le suivre, caméra au poing, dans sa vie quotidienne et ses concerts de province, pour en faire un portrait documentaire.