Abdellatif Kechiche et la Vénus noire

Par @Culturebox
Mis à jour le 10/12/2012 à 13H39, publié le 24/10/2010 à 15H45
Abdellatif Kechiche et la Vénus noire

Abdellatif Kechiche et la Vénus noire

© Culturebox

"Vénus noire" c'est le titre du dernier film d'Abdellatif Kechiche qui sortira sur les écrans le 27 octobre 2010. Ce long-métrage a été présenté en compétition lors de la Mostra de Venise et a reçu un accueil favorable à cette occasion.

https://videos.francetv.fr/video/NI_121569@Culture

Pour la Vénus noire, le réalisateur franco-tunisien Abdellatif Kechiche dit avoir eu une révélation en observant le moule de son visage, conservé au Musée de l'Homme à Paris. Pour le cinéaste, les traits de Saartje (la Vénus Hottentote) inspire le détachement, l'abnégation la plus totale et l'intelligence. Kéchiche déclare: " Quand j'ai rencontré son image, j'ai éprouvé le devoir de raconter son histoire". Un visage, une image dont la quête n'a pas été simple en vue de la réalisation de ce film, puisqu'il a fallu de nombreux castings infructueux pour trouver l'incarnation cinématographique de la Vénus noire.
C'est finalement l'image d'une femme cubaine Yahima Torres, rencontrée trois ans plus tôt dans la rue, qui s'est imposée au réalisateur. Le film s'interroge sur la barbarie humaine et l'acceptation de la différence. Avec des résonances contemporaines. Une histoire qui n'est pas sans rappeler "Elephant Man" de David Linch, sorti au cinéma il y a tout juste 30 ans.   
 

- > A voir aussi sur Culturebox

-"Hors la loi": Rachid Bouchared évoque la polémique autour de son film
-Un Congolais demande l'interdiction de "Tintin au Congo" devant la justice
-Immortel Claude Lévi-Strauss
-Toutes les vidéos sur les sorties cinéma