Festival de Nohant : Catherine Frot "étourdie" par Sand et Chopin

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 08/06/2015 à 12H37
La comédienne Catherine Frot participait pour la première fois au Nohant Festival Chopin

La comédienne Catherine Frot participait pour la première fois au Nohant Festival Chopin

© FLORENT DUPUY/SIPA

Pour sa 49e édition, le Nohant Festival Chopin s'intéresse au périple romantique de George Sand et Chopin à Majorque durant l’hiver 1838. Un voyage qui a marqué un tournant dans la vie des deux artistes. En ouverture du festival, la comédienne Catherine Frot a prêté sa voix aux mots de Sand accompagnée par deux virtuoses, le violoncelliste Henri Demarquette et le pianiste Vassilis Varvaresos.

"Chopin et Georges Sand, de Majorque à Nohant", c’est donc le thème retenu pour cette édition 2015 du Nohant Festival Chopin qui se déroule dans l'Indre du 6 juin au 22 juillet. Pour les organisateurs, c’est l’occasion d’évoquer un moment marquant dans le parcours artistique et amoureux des deux artistes car ce voyage qui ne fut pas toujours paradisiaque, a malgré tout été une source d'inspiration indéniable pour chacun d'eux.

De quoi enthousiasmer la comédienne Catherine Frot qui porte les mots de George Sand avec sa voix au phrasé si particulier. Une équipe de France 3 l'a rencontrée en compagnie des musiciens Henri Demarquette et Vassilis Vararesos lors des répétitions, quelques heures avant le spectacle littéraire et musical du 7 juin.  

Reportage : C. Lacroix / J-P. Pazzini / S. Teissier

https://videos.francetv.fr/video/NI_111639@Culture


Lieu paradisiaque mais séjour chaotique

Ce sont les soucis de santé de Maurice, le fils de Sand, et ceux de Chopin, qui motivent le couple à partir avec les deux enfants sous les cieux plus cléments de l’île de Majorque aux Baléares. Ils s’installent à la chartreuse de Valldemossa, un ancien palais converti en couvent dressé au cœur d’un paysage romantique. Mais l’hiver 1838-1839 s’avère très pluvieux et la santé de Chopin ne s’améliore pas, il tousse énormément. Qui plus est, le couple non marié détonne au milieu d’une société majorquine conservatrice.

Malgré cela, la beauté des lieux inspire Sand et Chopin. La première écrit ainsi : "Tout ce que le peintre et le poète peuvent rêver, la nature l’a créé en cet endroit ", et publiera par la suite le récit "Un hiver à Majorque". Quant à Chopin, ce séjour sur l’île lui inspire quelques unes de ses plus belles partitions telles que la "Mazurka en mi mineur op. 41", la "2e Ballade",  le "3e Scherzo" ou la "Polonaise en ut mineur op. 40".
Romain HERVE / Polonaise opus 40 n°2 en ut mineur de Chopin / salle Pleyel (Paris-France) / 28 février 2010

De retour à Nohant, cette fécondité musicale trouvera toute sa plénitude puisque Chopin composera une cinquantaine de chefs d’œuvre lors de son séjour berrichon. Un séjour qui s’achèvera en 1847 avec la rupture amoureuse entre Sand et Chopin, soit deux ans avant la mort du compositeur.
 

Nohant, lieu de vie, d'amours et de création

Situé au cœur du Berry, Nohant abrite la maison de l’écrivain George Sand. C’est là que l’écrivain a grandi, élevée par sa grand-mère. Mariée puis séparée de son mari le baron Dudevant, Sand recevra la demeure en héritage avant de s’y installer pour travailler mais aussi recevoir de nombreux artistes. Balzac, Delacroix, Liszt, Flaubert, Tourgueniev, Gautier ont ainsi séjourné dans cette maison mais également Alfred de Musset et Chopin avec qui George Sand vécut des histoires d’amour passionnées et parfois houleuses.
Le château de Nohant, aujourd'hui propriété des Monuments historiques 

Le château de Nohant, aujourd'hui propriété des Monuments historiques 

© PHOTOPQR/LE PARISIEN


Musique et littérature

Jusqu’au 22 juillet, Nohant va donc accueillir une série de concerts marqués par la présence de jeunes interprètes français et étrangers déjà reconnus comme  Benjamin Grosvenor, Bertrand Chamayou, le Quatuor Modigliani,Sol Gabetta, Yulianna Avdeeva, Yevgeny Sudbin.

Après Catherine Frot, ce sera au tour de Nicolas Vaude le 28 juin et Jean Piat le 18 juillet de prêter leurs voix aux mots de George Sand.

Plus de détails sur la programmation sur le site du Nohant Festival Chopin
Du 6 au 22 juillet 
A la bergerie-auditorium Frédéric-Chopin du domaine George-Sand, à Nohant-Vic. 
Entre 26 et 60 € - Conférences-causeries à 5 €. Masterclasses gratuites.