Le street-artiste 8ree ramène Bastia dans les années 80

Par J.M.Ogier, S.Bonifay @Culturebox
Mis à jour le 15/03/2018 à 15H06, publié le 15/03/2018 à 14H47
8ree et ses bonhommes pixelisés 

8ree et ses bonhommes pixelisés 

© France 3 / Culturebox

A Bastia depuis quelques temps, de drôles de bonhommes à la tête pixelisée font leur apparition en pleine nuit. Ils sont l'oeuvre de 8ree, un street-artiste très inspiré par les années 80. Rencontre à couvert avec un autodidacte heureux de laisser sa trace comme les graffeurs qui l'ont inspiré.

Ça fait partie du jeu : être pris, pas pris...On est toujours contents quand on n'est pas pris".


8ree, comme beaucoup de street-artistes, continue de jouer à cache-cache avec la police dans les rues de Bastia. Jusqu'à présent, il n'a jamais écopé d'amendes. Et pourtant depuis le mois d'août dernier, les murs de la "capitale" de Haute-Corse ont vu apparaître de drôles de visages pixellisés qui nous ramènent dans les années 80 : "Certains artistes font passer des messages. Moi j'en fais jamais passer. Je me suis mis aux pixels parce que ça me rappelle ma jeunesse : Mario, Pacman..."

Reportage France 3 Corse : S. Bonifay / C. Giugliano / C. Gineste

https://videos.francetv.fr/video/NI_1201645@Culture

8ree est tombé dans le street-art à force d'admirer ce que faisaient les graffeurs dans Bastia. En se promènant dans la ville, il s'arrête devant le rideau baissé d'une boutique. Là, sur le côté, des signatures que 8ree reconnaît. Ce sont celles de ceux qui l'ont inspiré ou aidé dans sa démarche. "Jamais je me suis dit que je serais capable de faire ça. Je passais à côté et aujourd'hui je me dis : c'est moi qui fait ça."