La gare d'Ajaccio relookée par des graffeurs

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 19/02/2015 à 11H59
Des grafs pour célébrer les 120 ans des chemins de fer corse

Des grafs pour célébrer les 120 ans des chemins de fer corse

© France 3 culturebox

La liaision ferroviaire entre Bastia et Ajaccio a 120 ans ! Pour célébrer l'événement, la SNCF a décidé de faire appel à une quinzaine d'artistes pour réaliser des fresques sur la gare d'Ajaccio. Une fois de plus, le street-art se démocratise et investit l'espace public pour embellir l'environnement urbain.

Reportage : M. Galland / S. Wolinsky / F. Guichard 

https://videos.francetv.fr/video/NI_155521@Culture

Ils sont une quinzaine, venus de Corse et du continent. Ils ont été engagés par la SNCF pour réaliser des fresques sur les murs de la garde d'Ajaccio. Ils sont libres de produire ce qu'ils veulent, mais l'une des fresques devra quand même avoir pour thème le chemin de fer ! Un compromis accepté qui permet à tout le monde d'y trouver son compte: Aux artistes de rue qui peuvent, sans risquer d'amendes, s'adonner à leur art avec un minimum de contraines et de la reconnaissance, et à la SNCF, qui trouve là une occasion idéale de rajeunir son image et de toucher un large public.
Un mur relooké de la garde d'Ajaccio

Un mur relooké de la garde d'Ajaccio

© France 3 culturebox
Ce n'est pas la première fois que l'entreprise fait appel à des graffeurs pour "embellir" son réseau. Gares désaffectées, tranformateurs peu esthétiques, un peu partout en France, des artistes de rue sont régulièrement engagés pour donner une nouvelle vie à des constructions tristes et peu esthétiques. 

De la rue au Musée

Jusqu'au 1er mars, la Fondation EDF présente même une grande exposition consacrée à ce thème du street art. Des origines du mouvement dans les années 70 à l'apparition du numérique, toute l'histoire de ce mouvement artistique et urbain est décodée.