Home Two : le quartier Manchester se pare d'un visage éphémère avant démolition

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 21/08/2015 à 11H37
En attendant la destruction, "Home two" coordonné par le collectif Moulin Crew donne des couleurs aux immeubles du quartier Manchester de Charleville

En attendant la destruction, "Home two" coordonné par le collectif Moulin Crew donne des couleurs aux immeubles du quartier Manchester de Charleville

© France 3 / Culturebox

C'est une véritable performance de street art qui se déroule en ce moment dans le quartier Manchester de Charleville-Mézières. Le collectif Moulin Crew a investi les murs des immeubles voués à la démolition. Peintures, graffitis, sculptures éphémères et grandioses, l'exposition "Home Two" est visible en octobre. Associés au projet aux côtés des trente artistes invités, les habitants sont ravis.

Laisser une dernière trace avant démolition, c'est la volonté du projet "Home Two" initié par le collectif Moulin Crew dans le quartier Manchester de Charleville-Mézières. Trente street artistes ont été invités à donner un nouveau visage aux immeubles voués à la destruction. Ils ont pris possession des appartements et halls d’entrée pour réaliser des peintures, graffitis, trompe-l’œil, installations, et autres sculptures. Le résultat final est à découvrir tout le mois d'octobre.

Reportage : Bintou Sidibé et Daniel Samulczyk

https://videos.francetv.fr/video/NI_530690@Culture

Un quartier métamorphosé

Une dizaine de jours avant la démolition des immeubles, une équipe de France 3 Champagne-Ardenne s’est rendue sur place pour voir l'avancée des travaux. Et effectivement, le quartier a pris des couleurs ! Les anciens appartements sont devenus des tableaux géants. Léokadi, une ancienne habitante n'en revient pas en découvrant le logement qu'elle a occupé dans les années 70 : "C'est beau ! C'est dommage de le démolir" regrette-t-elle. 

 

Les appartements ont pris des couleurs © France 3 Champagne-Ardenne

Les riverains ont participé au projet en peignant des briques qui vont être mises en vente. "On a eu des habitants plutôt performants", s'enthousiasme Smak 3, le directeur artistique de Home2. "On en a même eu qui étaient un peu artistes dans l'âme et qui nous ont fait des choses super sympas!" 
Le résultat est étonnant, en effet, mais malheureusement, le compte à rebours a commencé : les oeuvres ne seront visibles que jusqu'au 31 octobre. Elles laisseront ensuite la place aux pelleteuses. 

Home Two, des artistes et des gens

En tout, une trentaine d'artistes graffeurs et peintres se sont succédés pour donner une dernière vie à ces bâtiments avant leur disparition, début 2016. "On a choisi d'inviter des plasticiens et de sortir du cadre graffiti pour apporter une touche plus artistique à notre expo", précise Mehdi Amghar, directeur artistique de l'exposition. 

Trente regards qui font apparaître le quartier Manchester au delà des préjugés et de sa mauvaise réputation. Encadrés par des animateurs culturels, les habitants ont participé à l'exposition en laissant tomber les frontières : "C'est le monde extérieur qui va venir dans un quartier et pas l'inverse, ils vont venir voir de l'art contemporain auquel les habitants participent, donc c'est une reconnaissance et c'est que du positif", confie Anne Tamolé, animatrice au centre social de Manchester.
En août dernier, les ateliers avec les habitants venaient juste de commencer. 


Reportage : N. Dumas / D. Bert / E. Lagrange

https://videos.francetv.fr/video/NI_486735@Culture

 

L'exposition "Home Two" est ouverte jusqu'au 31 Octobre 2015 du mardi au vendredi de 16h à 18h et du samedi au dimanche de 10h à 18h.