Banksy revendique ses oeuvres à Paris, berceau de "l'art du pochoir moderne" en mai 1968

Par @Nijikid
Journaliste, responsable de la rubrique Rock-Electro-Rap de Culturebox
Mis à jour le 03/07/2018 à 12H28, publié le 26/06/2018 à 19H40
Banksy revendique une de ses oeuvres parisiennes sur son compte Instagram mardi 26 juin 2018.

Banksy revendique une de ses oeuvres parisiennes sur son compte Instagram mardi 26 juin 2018.

© Saisie écran

Après plusieurs jours de suspense, Banksy a finalement confirmé mardi sa présence à Paris. Le mystérieux artiste de rue britannique dont les admirateurs pistent les traces laissées dans différents lieux de la capitale ces dernières heures, a revendiqué deux de ses oeuvres sur son compte Instagram. Avec un message sobre mais clair.

Hommage de Banksy à "l'art du pochoir moderne" 

Pour authentifier ses pochoirs, Banksy les revendique soit sur son compte Instagram soit sur son site internet. Ce faisant, Banksy accompagne souvent ses revendications de brefs éclaircissements sur l'objet de ses oeuvres et sur ses intentions.

Si l'on en croit le message dont il a accompagné les deux photos de son rat appuyant sur un détonateur réalisé rue Rambuteau (3e) près du Centre Pompidou, sa récente invasion de la capitale serait une façon de rendre hommage à l'art du pochoir moderne, né à Paris en 1968.
 


"Il y a 50 ans depuis le soulèvement de Paris en 1968. Le lieu de naissance du pochoir moderne", a-t-il écrit mardi sur son compte Instagram sans plus de commentaire. Ceux qui ont été voir l'exposition récente à l'école des Beaux Arts de Paris sur les affiches de mai 68 comprendront à quel art Banksy se réfère, lui qui admire par ailleurs le Parisien initiateur de l'art urbain et pionnier du graffiti et du pochoir Blek Le Rat.

En mai 68, les sérigraphies au pochoir étaient réalisées dans l'urgence et diffusées aussitôt qu'imprimées. Mêlant art et politique, elles n'étaient pas signées d'un artiste en particulier mais le fruit d'un travail collectif qui entendait dépasser les enjeux personnels de la création. Que Banksy fasse référence à cet art pourrait donc nourrir la thèse de ceux qui pensent que Banksy n'est pas une personne mais un collectif.
 


Par ailleurs, on comprend un peu mieux désormais une des oeuvres attribuées à Banksy disséminées ces dernières heures dans la capitale. Celle de cette souris réceptionnant sur la tête le 8 de Mai 68, réalisée rue Maître Albert dans le quartier Maubert (5e).
 

Une neuvième oeuvre passée inaperçue

Banksy a ensuite revendiqué mardi sur Instagram une autre oeuvre, passée un peu inaperçue semble-t-il auprès des chasseurs de trésors. Un couple de rats avec ombrelle et chapeaux réalisé sur les quais rive droite face à la Tour Eiffel (Paris 16e). Un clin d'oeil à l'Exposition universelle ?
 

L'homme au chien revendiqué mercredi

Mercredi, Banksy a continué d'endosser ses oeuvres parisiennes. La plus dérangeante, celle de l'homme offrant un os à un chien dont il vient de scier la patte, était simplement accompagnée de sa localisation "Sorbonne University". On attend confirmation de la signification de cette allégorie dans laquelle beaucoup ont vu une critique du capitalisme.