A Trélissac des street-artistes habillent le QG des gilets jaunes

@Culturebox

Rédacteur en chef adjoint de Culturebox

Publié le 12/03/2019 à 17H55
Une Marianne défigurée sur le QG des gilets jaunes à Trélissac

Une Marianne défigurée sur le QG des gilets jaunes à Trélissac

© France 3 / Culturebox

Les gilets jaunes de Trélissac en Dordogne ont fait appel ce week-end à des graffeurs pour décorer leur QG qu'ils occupent depuis début janvier. L'ancien magasin de vêtements abandonné s'est littéralement transformé sous l'effet des bombes d'une centaine de street-artistes.

Faut dire ce qui est : la vie est chère, on est surtaxés. C'est pour ça que j'ai fait le déplacement.
Shore

Shore vient de Seine-et-Marne, d'autres sont venus de Royan ou de Montpellier. 108 graffeurs ont répondu à l'appel des gilets jaunes de Trélissac pour habiller leur nouveau quartier général. Il y avait de quoi faire sur les murs de cet ancien magasin de vêtements de 2000 m2. Les gilets jaunes de Trélissac l'ont investi, après qu'ils ont été expulsés de leur ancien QG. 

Reportage France 3 Périgords : E. Arnould / B. Lasseguette / A. Cassar-Rajaud

https://videos.francetv.fr/video/NI_1374157@Culture


Cette mobilisation massive des graffeurs a touché les gilets jaunes qui sont plus que jamais mobilisés :

Ça va être beaucoup plus agréable que ce qu'on avait jusqu'à présent. On restera le temps qu'il faudra.

Didier Bonnefond
Gilet Jaune de Trélissac