Potatomic : quand la patate devient oeuvre d'art à Besançon

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 12/06/2012 à 12H07
Potatomic : l'oeuvre détonante de Patrice Ferrasse

Potatomic : l'oeuvre détonante de Patrice Ferrasse

© France3culturebox

Jusqu'au 13 juillet, l'artiste Patrice Ferrasse présente une oeuvre hors du commun au centre d'art contemporain "Le Pavé dans la Mare" de Besançon. Baptisée "Potatomic", il s'agit d'une sculpture réalisée à base de pommes de terre et qui vise à symboliser les réseaux et les relations humaines.

https://videos.francetv.fr/video/NI_483249@Culture

 

Une oeuvre à base de patates n'est pas si incongrue à Besançon : en 1771, Parmentier fut récompensé par le Prix de l'Académie de la ville pour son mémoire qui traitait de la pomme de terre ! 

Toutefois, ce n'est pas cette référence historique qui a inspiré le plasticien Patrice Ferrasse, originaire de l'Yonne. Son oeuvre "Potatomic" s'inscrit dans le cadre d'une résidence de l'artiste à la Citadelle de Besançon, la fameuse forteresse de Vauban classée au Patrimoine mondial de l'UNESCO. Il a imaginé un dispositif ludique dans lequel chaque visiteur du site est invité à choisir une pomme de terre dans une bétonneuse, à la tamponner et à la déposer dans une brouette. Une partie de ces patates a servi à la fabrication de la sculpture, une autre, à la nourriture des animaux du jardin zoologique, et une dernière est plantée dans les jardins de la citadelle. 

Une oeuvre évolutive

Quant à l'oeuvre "Potatomic", elle est évolutive car les pommes de terre vont germer, former des tubercules et pourrir sur place. L'expo présentée au "Pavé dans la Mare", est la première partie d'un processus de création engagé par Patrice Ferrasse... Une deuxième partie, visible du 29 septembre au 31 octobre dans l'enceinte de la citadelle, offrira une vision globale du travail de recherche et d'expérimentation mené par l'artiste durant son année de résidence. 

Dans l'esprit de Marcel Duchamp, Patrice Ferrasse refuse les conventions artistiques et cherche à perturber le sens habituel des choses. Il est également mime, réalisateur et photographe : il a notamment signé une série d'"auto-clichés" mêlant surréalisme et dérision. 

Vanitas (2009), auto-cliché de Patrice Ferrasse

Vanitas (2009), auto-cliché de Patrice Ferrasse

© Patrice Ferrasse