"Petites histoires en réserve" : les portraits sculptés de Cécile Raynal au Musée des Arts et Métiers

Mis à jour le 06/07/2018 à 18H47, publié le 06/07/2018 à 16H49
Les sculptures de Cécile Raynal au Musée des Arts et Métiers

Les sculptures de Cécile Raynal au Musée des Arts et Métiers

© France 3 / culturebox / capture d'écran

C'est l'exposition étonnante d'une artiste atypique, Cécile Raynal, qui est à découvrir jusqu'au 26 août au Musée des Arts et Métiers de Paris. "Petites histoires en réserve" retrace en 30 sculptures les quelques mois d'immersion de l'artiste dans les réserves du musée : les hommes et les femmes qui y travaillent sont devenus ses modèles.

Le travail de la sculptrice Cécile Raynal est exposé jusqu'à la fin du mois d'août au Musée des Arts et Métiers de Paris. C'est là qu'elle a noué des liens avec celles et ceux qui travaillent dans les réserves. Elles les a côtoyés et observés pendant plusieurs mois l'année dernière et certains sont devenus des modèles. Sortis de leur réserve, ils s'exposent désormais au grand jour. 

Reportage : France 3 Normandie : I. Ganne / E. Darcel / J. Loes / G. Pinol / C. Garzena

https://videos.francetv.fr/video/NI_1262013@Culture

Cécile Raynal est une artiste qui aime à la fois la tranquillité et la sérénité de son atelier en Nomandie et l'immersion dans différents lieux représentatifs d'un partie de notre société. Cette fois-ci, dans les réserves d'un musée, une autre fois dans un hôpital ou dans une prison, elle cherche à comprendre les hommes et les femmes qu'elle observe et elle retranscrit une part de leur personnalité dans ses sculptures. 

Mémoires de braise

Une double actualité pour l'artiste qui publie également un livre "Mémoires de braise" (Ed. Privat). Elle y raconte les dix dernières années de sa carrière, consacrées exclusivement à la sculpture. Dans d'autres vies, elle a également été plasticienne et danseuse. A plusieurs reprises, elle a installé un atelier éphémère dans un lieu clos, un hôpital, un cargo, une maison de retraite, une prison... Et à la manière de son travail effectué au Musée des Arts et Métiers de Paris, elle a chaque fois noué des liens avec les personnes qui s'y trouvaient et les a immortalisées.