Un Institut Giacometti ouvrira en juin à Montparnasse, uniquement sur réservation

Mis à jour le 19/03/2018 à 19H08, publié le 14/02/2018 à 14H07
Alberto Giacometti dans son atelier de la rue Hippolyte Maindron dans le 14e arrondissement de Paris, le 3 décembre 1965

Alberto Giacometti dans son atelier de la rue Hippolyte Maindron dans le 14e arrondissement de Paris, le 3 décembre 1965

Un lieu entièrement dédié à l'oeuvre d'Alberto Giacometti ouvrira ses portes le 21 juin dans le quartier de Montparnasse, où l'artiste a vécu et travaillé toute sa carrière. Ce nouveau lieu accessible uniquement sur réservation via internet entend offrir une relation plus intime avec l'oeuvre du sculpteur, indique la Fondation Giacometti.

"Une relation différente" pour les visiteurs, limités à 40 simultanément

L'Institut Giacometti présentera en permanence une reconstitution de l'atelier du sculpteur, dont l'ensemble des éléments ont été conservés par sa veuve, Annette. Installé dans l'ancien atelier de l'artiste-décorateur Paul Follot, dans un hôtel particulier classé de style Art déco, il exposera des oeuvres en plâtre et terre très fragiles dont certaines n'ont jamais été montrées au public, ainsi que son mobilier et les murs peints par l'artiste.

"Nous voulions donner une visibilité à l'extraordinaire collection que gère la Fondation Giacometti, mais nous avons décidé de ne pas créer un musée", a dit sa directrice Catherine Grenier lundi 19 mars lors d'une présentation. 

"Un lieu monographique, comme l'institut, permet une relation différente aux visiteurs, quelque chose d'émotionnel", a estimé Catherine Grenier. "Notre but n'est pas d'en recevoir beaucoup mais de bien les recevoir", a-t-elle ajouté. L'institut pourra recevoir un maximum de 40 personnes simultanément.

Giacometti et Jean Genet en ouverture

Dirigé par Catherine Grenier, à la tête de la Fondation Giacometti depuis 2014, l'Institut proposera des expositions dédiées "à des aspects particuliers du travail de Giacometti, à ses relations avec les artistes et les écrivains de son époque, mais aussi à son influence sur les générations suivantes, notamment les artistes contemporains", selon la fondation.

L'institut ouvrira ses portes avec une exposition consacrée aux relations entre Giacometti et Jean Genet. Elle sera suivie par un parcours conçu par Annette Messager. 
 
Près de 5000 dessins, des lithographies et de nombreux carnets pour la plupart inédits seront accessibles dans un cabinet d'art graphique, au sein de l'Institut.

Le plus grand fond Giacometti au monde

Créée en décembre 2003, la Fondation Giacometti possède une collection de plus de 300 sculptures, 90 peintures et des milliers d'oeuvres sur papier, ainsi que près de 5000 photographies, soit le fonds le plus riche d'oeuvres de l'artiste au monde. 40 oeuvres ont par ailleurs été spécialement restaurées.

Jusque-là, la Fondation organisait des expositions à partir de son fonds mais elle ne disposait pas de locaux d'exposition permanente pour en montrer les oeuvres.

L'achat du bâtiment et les travaux, d'un coût total de 4,5 millions d'euros, ont été financés par la vente en juin 1915 chez Sotheby's d'un tableau de Miro pour 7,7 millions de livres (8,8 millions d'euros au taux actuel). L'oeuvre avait été donnée à Giacometti par le peintre catalan.