Les statues d'Ousmane Sow quittent la Citadelle de Besançon

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 19/09/2013 à 15H58
exposition Ousmane Sow à La Citadelle de Besançon

exposition Ousmane Sow à La Citadelle de Besançon

© SEBASTIEN BOZON / AFP

Du 15 juin au 15 septembre 2013, la Citadelle de Besançon a accueilli une exposition rétrospective des oeuvres du sculpteur sénégalais Ousmane Sow. Le démontage d'une telle exposition est très délicat, d'autant que les sculptures géantes sont à replacer dans des caisses de bois, direction le Sénégal. Un travail confié à des spécialistes du transport d'oeuvres d'art.

Les trente-cinq sculptures d'Ousmane Sow ont passé l'été dans le beau cadre de la Citadelle de Besançon. Entre le 15 juin et le 15 septembre, elles ont attiré 30 000 visiteurs. Dés la fin de l'exposition, il a fallu préparer leur retour vers Dakar. Chacune doit être réinstallée dans la caisse de bois dans laquelle elle est arrivée au printemps. Mais attention, il ne s'agit pas de petits objets. Les personnages d'Ousmane Sow sont grands, ils sont fragiles et leur manipulation est délicate.

Reportage : A. Bilinski, S. Poirier, R. Négri, R. Bolard, S. Dufour

https://videos.francetv.fr/video/NI_138523@Culture

A 78 ans, Ousmane Sow ne sculpte que des humains. Des humains, mais de grande taille, des géants inconnus ou des grands hommes, par leur réputation autant que par leur représentation.
Kinésithérapeute de formation, Sow a fondé le service de l'hôpital de Dakar puis pratiqué dans son cabinet parisien.Cette expérience professionnelle lui a donné une connaissance du corps humain qu'il a mise en oeuvre lorsqu'enfin, il a pu réaliser son rêve d'adolescent et se consacrer à la sculpture.
L'exposition démontée en ce début de semaine à Besançon était composée d'oeuvres issues des séries zouloue, masaï, peulh et nouba. Elle comportait aussi les statues représentant trois grands hommes : De Gaulle, Mandela et Victor Hugo, natif de Besançon. On pouvait également admirer une oeuvre intitulée "Le sage" et qui représente le père de l'artiste.
La statue de Victor Hugo par Ousmane Sow devant la mairie de Besançon

La statue de Victor Hugo par Ousmane Sow devant la mairie de Besançon

© Frank Guiziou/Hemis.fr
Besançon possède un bronze de la statue de Victor Hugo par Ousmane Sow. Installée sur la Place des Droits de l'Homme, elle a été réalisée en l'honneur de la Journée du Refus de l'Exclusion et de la Misère

 Une anecdote : Ousmane Sow est venu en juin pour l'inauguration de son exposition et à cette occasion a disparu plusieurs heures. Le vieil homme s'était simplement endormi dans le train et en était descendu à son terminus, à Vallorbe, en Suisse. Le temps de reprendre un train dans l'autre sens et il a pu rassurer tout le monde, y compris son épouse qui l'attendait à Besançon.