Les rêves d'acier de Serge Roca, le sculpteur de la Drôme

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 22/05/2015 à 10H10
Serge Roca à l'assaut de l'une de ses oeuvres 

Serge Roca à l'assaut de l'une de ses oeuvres 

© France Télévisions/culturebox

Pour chacune de ses œuvres monumentales, Serge Roca sculpte l'acier, son matériau de prédilection, dans son atelier à ciel ouvert de la Drôme des collines. Ses créations seront bientôt exposées à Romans, dans des espaces publics.

Serge Roca dessine depuis l'enfance. Très tôt, il en éprouve le besoin. Il se plonge aussi dans l'univers de la science-fiction, qui sera pour lui un réservoir d'idées. Moëbius et Bilal forgent ses premiers rêves "de métal hurlant". Quelques petits jobs, un passage dans la pub puis un "pétage de plombs", le décident à être enfin lui-même.   

S'il s'est d'abord inspiré d'Arman et de César, c'est surtout son envie viscérale de travailler l'acier qui le pousse dans la bonne direction. L'art de le transformer, de lui donner une âme, de le faire vivre, est pour Serge Roca un exutoire salutaire. 

Reportage : Sylvie Adam - Pierre Lachaux 

https://videos.francetv.fr/video/NI_111281@Culture


En pur autodidacte, il s'est fabriqué un univers singulier. Ses oeuvres sont le fruit d'un contact visuel puis charnel avec la matière. Une matière difficile, forte, dont il aime l'élégance et la robustesse. 

Exposition devant l'espace Charles Trenet de Tain-l'Hermitage (Drôme)

Exposition devant l'espace Charles Trenet de Tain-l'Hermitage (Drôme)

© Serge Roca