Les poulets de Bresse prennent le pouvoir aux Ain'Pertinentes

Mis à jour le 13/07/2018 à 15H06, publié le 13/07/2018 à 13H45
La biennale les Ain'Pertintentes fait défiler les poulets de Bresse tout l'été à Bourg-en-Bresse (Ain)

La biennale les Ain'Pertintentes fait défiler les poulets de Bresse tout l'été à Bourg-en-Bresse (Ain)

© France 3 / Culturebox

Durant tout l'été, le département de l'Ain rend hommage à sa plus grande fierté : la volaille de Bresse. Érigé tel un trophée, le gallinacé a pris place à Bourg-en-Bresse dans le cadre du La Biennale d'Art Populaire Citadin, les Ain’Pertinentes. Sculptures géantes, peintures colorées, une bonne vingtaine d'œuvres d'art contemporain proposent au visiteur un parcours insolite.

La Biennale d'Art Populaire Citadin en plein air Les Ain'Pertinentes revient cet été dans la grande agglomération de Bourg-en-Bresse (Ain), avec une reprise des "fondamentaux" pour cette cinquième édition. Les poulets géants en hommage à la seule volaille AOP au monde, ont repris place du cœur de la ville jusqu'au monastère royal de Brou pendant deux mois. 

Reportage : France 3 Rhône-Alpes - F. Grassaud / T. Swiderski / A. Jacques / L. Marion

https://videos.francetv.fr/video/NI_1264067@Culture

Un musée à ciel ouvert 

Jusqu'au 28 août, le poulet est à l'honneur dans les rues de Bourg-en-Bresse sous diverses représentations.Vingt-cinq artistes sélectionnés ont pondu une trentaine d'oeuvres uniques. Comme ce superbe coq aux ailes vernissées qui trône devant le célèbre monastère de Brou. Sandrine Potelle, sa créatrice, a passé deux mois à le façonner. "Chaque petite tuile a été travaillée avec les ombres et les lumières", précise la peintre décorative.
Poulet Bresse devant monastère de Brou © France 3 / Culturebox
"Poussinoscope", "Chiken Pix", "Coq Rico" ou encore "Le réveil en fanfare", en tout 35 oeuvres jalonnent les villages de l'Ain. Vingt sculptures monumentales et quinze oeuvres de street art offrent un musée à ciel ouvert aux touristes. "On a 44 % d'étrangers qui passent ici, rappelle Christophe Feillens, le directeur de 'La plaine tonique' et l'art n'a pas de frontière donc chacun l'entend comme il le sent". Pour conserver un souvenir de cette Biennale, un livre est édité : chaque œuvre est mariée à une recette made in Bresse. 

Les poulets de la solidarité

Au-delà de l'événement artistique, la biennale des Ain'Pertinentes s'inscrit aussi dans une démarche solidaire auprès de l’association Rêves qui organise des sorties avec des enfants et des adolescents très gravement malades.