La Bricarde: une cité marseillaise à l'avant-garde de l'art contemporain

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 25/09/2012 à 15H28
Une oeuvre contemporaine au coeur du quartier de La Bricarde

Une oeuvre contemporaine au coeur du quartier de La Bricarde

© France3culturebox

Dans le cadre de Marseille-Provence 2013, des projets culturels sont menés dans des quartiers sensibles de la cité phocéenne. C'est le cas à La Bricarde, une cité du 15ème arrondissement, où le duo d'artistes britanniques Gethan § Myles vient d'inaugurer une sculpture représentant un cadran solaire en plein coeur des barres d'immeubles... Une oeuvre conçue en collaboration avec les habitants du quartier. Objectif : donner une autre image des "zones urbaines sensibles" et offrir aux habitants la possibilité de transformer leur quartier.

https://videos.francetv.fr/video/NI_132837@Culture

Durant toute l'année 2013, Marseille sera la capitale européenne de la culture. Baptisé "Marseille-Provence 2013", l'événement proposera pas moins de 400 manifestations, du 12 janvier au 31 décembre 2013, dont 60 expositions, mais aussi des spectacles, des projections de films, des ateliers d'écriture et des grands rendez-vous festifs. 

A cette occasion, la ville de Marseille a souhaité que ses habitants, notamment ceux des quartiers défavorisés, soient de véritables acteurs de l'événement, associés à des projets culturels. Ainsi, dans le cadre des programmes "Quartiers créatifs" et "Les ateliers de l'Euroméditerranée", des artistes s'installent en résidence pendant plusieurs mois au coeur de certaines cités pour développer avec les habitants des interventions artistiques. 

La cité des curiosités

A La Bricarde, une cité de 17 bâtiments et près de 2800 habitants à l'extrême nord de Marseille, le projet existe depuis 2008, à l'initiative de la Logirem, le bailleur social du quartier. Baptisé "La cité des curiosités", il permet aux habitants de travailler avec des artistes à la réalisation d'oeuvres pérennes, destinées à rester dans le quartier. Une façon d'embellir les lieux tout en créant du lien social.

Le premier artiste à avoir participé au projet est Yazid Oulab, un plasticien marseillais d'origine algérienne, qui a réalisé quatre scultures posées sur les murs de La Bricarde. En 2011, c'est le plasticien et vidéaste Jean-Marc Munerelle qui a réalisé "L'envol", une "sculpture à vent" en aluminium qui paraît flotter au milieu des tours de la cité.

"L'envol" de Jean-Marc Munerelle (2011)

"L'envol" de Jean-Marc Munerelle (2011)

© Akram BELAID

C'est ensuite le duo Gethan § Myles qui a investi le quartier depuis février 2012 pour concevoir trois oeuvres avec les habitants sur la notion du temps  : le fameux cadran solaire inauguré le 21 septembre, jour de l'équinoxe d'automne, mais aussi un livre d'art , "Time machine" et un court-métrage, "Arrêt", dans lequel cinq jeunes de La Bricarde vivent les minutes d'hésitation qui précèdent leur plongeon du haut des calanques marseillaises.