L' artiste cubain Yoël Jimenez invente une forêt magique pour Rio Loco

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 13/06/2013 à 18H23
Les Totems de la Forêt Magique de Yoël Jimenez

Les Totems de la Forêt Magique de Yoël Jimenez

© France3 / Culturebox

Pour sa 19e édition, le grand festival de musiques du monde de Toulouse, Rio Loco, chauffe au son des Antilles et des Caraïbes. A côté de tous les concerts programmés, les organisateurs ont convié un plasticien cubain, Yoël Jimenez qui a installé des Totems dans les allées du festival.

Le plasticien cubain Yoel Jimenez, a créé ses totems en collaboration avec les centre culturels et les écoles toulousaines. Cette "Forêt magique "s'inspire de de la Santería, une religion cubaine héritée des tribus Yorubas d'Afrique de l'Ouest et véhiculée par les esclaves africains. Ces derniers, christianisés par les Espagnols, parvinrent à préserver leurs croyances et leurs rites en dissimulant leurs divinités africaines derrière les saints catholiques.
Reportage : C. Sardain,. F. Desse, A. Amsili, M. Blasco

https://videos.francetv.fr/video/NI_135667@Culture

Yoël Jimenez et Rio Loco ont proposé aux structures d'animation de plonger dans la culture cubaine à travers la religion de la Santería. Cette "forêt magique" transportera les festivaliers dans un monde surréaliste, riche en couleurs, où se confondent l'humain, l'animal, le végétal et où l'on garde de l'homme, sa force, sa violence mais aussi son humour.
Les gravures sur bois de Yoël Jimenez à la bibliothèque Fabre de Toulouse

Les gravures sur bois de Yoël Jimenez à la bibliothèque Fabre de Toulouse

© France3 / Culturebox
Yoël Jimenez expose également ses gravures sur bois à la bibliothèque Fabre de Toulouse 
Rio Loco à Toulouse du 12 au 16 juin 2013