"L’Antidote" d’Adel Abdessemed contre la brutalité humaine au MAC de Lyon

Par @Culturebox
Mis à jour le 15/03/2018 à 09H22, publié le 08/03/2018 à 18H19
Un détail de l'oeuvre monumentale "Shams"

Un détail de l'oeuvre monumentale "Shams"

© Blaise Adilon/Adagp, Paris, 2018

Le Musée d’art contemporain de Lyon présente l’exposition "L’Antidote", des œuvres inédites de l’artiste plasticien Adel Abdessemed. Parmi ces créations, le public est invité à découvrir "Shams". Une installation monumentale qui rend hommage à tous les damnés de la terre.

Sculpture en marbre, maquette d’architecture, frise spectaculaire, les œuvres de l’artiste algérien Adel Abdessemed exposées au Musée d’art contemporain de Lyon n’ont jusqu’à maintenant jamais été montrées en France. Ces nouvelles créations sont à découvrir à partir de ce vendredi 9 mars 2018. 
 
Reportage : S. Adam / A. Jacques / F. Bernes

https://videos.francetv.fr/video/NI_1198475@Culture

Des oeuvres sans tabous  

Adel Abdessemed, qui vit et travaille à Paris, est surtout connu du grand public pour la célèbre statue en bronze du coup de tête de Zidane. Les œuvres fortes sont sa marque de fabrique. En 2008, "Don’t trust me" représentant des animaux abattus à coup de masse avait fait polémique. Des musées avaient même refusé de l’exposer aux Etats-Unis et au Royaume-Uni.

"Shams", une oeuvre qui dénonce l'exploitation humaine  

Les créations présentées au MAC de Lyon restent tout aussi puissantes. "Shams" qui veut dire soleil en arabe est la plus engagée. L’œuvre est monumentale. Sur 500 m2, le public entre dans un univers peuplé de mineurs, d’ouvriers de chantier qui travaillent surveillés par des gardes armés dans un pays totalitaire où la chaleur est écrasante. 40 tonnes d’argile rouge ont servi à façonner ces corps à taille humaine. Un matériau à la fois brut et vivant.
 

C’est le seul matériau qui peut donner ce côté canicule, transmettre la sueur, la fatigue. Parce qu’ici, il s’agit bien d’exploitation humaine.

Adel Abdessemed

Parallèlement à "L’antidote", l’artiste algérien est au cœur d’une autre exposition en Belgique intitulée "Otchi Tchiornie" ("Les yeux noirs", chanson majeure du répertoire des Chœurs de l’Armée Rouge). A voir au MAC’S Grand-Hornu jusqu’au 3 juin 2018. 

"Is Beautiful", oeuvre d'Adel Abdessemed exposée au MAC de Lyon 

"Is Beautiful", oeuvre d'Adel Abdessemed exposée au MAC de Lyon 

© Adagp, Paris, 2018

Pourquoi avoir appelé cette exposition "L’Antidote" ?

L’Antidote est le nom du bar lyonnais où Adel Abdessemed alors étudiant à l’ENSBA Lyon, rencontre Julie, sa future femme, figure centrale de son œuvre et de sa vie.